Macky peut-il imposer Idy ? un deal pour ou contre le peuple…

Idrissa Seck (à gauche) et le président Macky Sall (à droite)

Idrissa auprès de Macky ne sera le cinquième président du Sénégal que si le peuple le choisit. Ce n’est pas parce qu’il fait équipe avec Macky ou qu’il soit adoubé par ce dernier qu’il sera le prochain président du Sénégal après Macky…

Idrissa Seck détesté par les Sénégalais : Macky Sall peut-il nous l’imposer comme son dauphin ?

Le Président du parti Rewmi Idrissa Seck joue gros. Idrissa Seck, classé second derrière le Chef de l’Etat Macky Sall lors de la dernière élection présidentielle, a choisi de rejoindre le camp de ce dernier. Idrissa Seck est à la tête de la troisième institution de la République, et se voit ainsi grassement récompensé par le Chef de l’Etat pour son ralliement. Ceci compromet-il son ambition présidentielle ?

Idrissa Seck n’est pas sans ignorer qu’en rejoignant le camp du Chef de l’Etat Macky Sall, ceci peut également compromettre de ce qui lui reste peu de sa carrière et réduire à néant toutes ses chances de devenir le cinquième Président de la République du Sénégal. Son vœu le plus cher. Il lui faut cependant, pour parvenir à ses fins, réussir à convaincre l’électorat qu’il ne s’est pas compromis en ralliant la majorité présidentielle. C’est dire que la partie est loin d’être gagnée par Idy-Kirikou Seck. C’est le peuple souverain, en dehors de tout calcul, de toutes combinaisons élaborées par les politiciens sous les chaumières qui va choisir celui qui sera son prochain Président de la République, après Macky Sall.

Qu’il fasse équipe avec le Président Macky Sall, qu’il soit adoubé par ce dernier, ceci n’est pas la licence garantie qu’il sera le prochain Président de la République. Il faut dire d’ailleurs que les Sénégalais ne sont pas si amnésiques que cela. Idrissa Seck a l’habitude de se jouer de ses militants et du peuple sénégalais. Les Sénégalais se lassent de ses virages opérés à 180°.

Idy-Kirikou Seck est comme un caméléon. Aujourd’hui, il prend cette couleur, demain, il se métamorphose pour opter pour une autre. Et, les Sénégalais qui sont loin d’être amnésiques n’oublient pas tous les comportements d’Idrissa Seck.

Les Sénégalais aiment Macky Sall qu’ils ont élu largement au premier tour lors de la dernière élection présidentielle tenue en 2019. Peut-on en dire autant d’Idrissa Seck détesté par nombre de nos compatriotes écœurés par ses agissements. C’est dire que le Président de la République, qui, dans un deal, cherche à imposer Idrissa Seck aux Sénégalais pour en faire son dauphin, risque-lui aussi de perdre le soutien des Sénégalais.

La rédaction de Xibaaru