Idy prend l’argent et tue son…parti Rewmi

Idy-Kirikou a préféré l'argent au détriment de la survie de son parti

Idy choisit l’argent à la survie de son parti. Les vagues de démissions s’accélèrent au Rewmi depuis l’entrisme opéré par le kirikou de la politique Sénégalaise

A Rewmi, des militants tournent le dos à Idrissa Seck alias Idy-Kirikou

A Rewmi, la liste des militants qui sont en train de quitter les rangs, s’agrandit de plus en plus. Ces militants sont déçus de leur leader Idrissa Seck qui a finalement rejoint le camp présidentiel. Ce qui heurte ces militants, c’est que leur leader Idrissa Seck dit Idy clamait à qui voulait l’entendre que pour ce qui lui reste de la vie, il n’allait plus accepter d’être nommé par décret, car étant sûr d’être élu Président de la République.

C’est seulement, méconnaître Idy, le Kirikou de la politique sénégalaise, maître dans les retournements de veste. Idrissa Seck a décidé de choisir l’argent à la survie de son parti. Peu lui importe d’ailleurs les vagues de démission qui s’y opèrent. Kirikou est tout simplement pressé de gagner le Palais, même en rampant derrière Macky Sall. Kirikou aime le luxe ainsi que les honneurs. Le protocole d’un homme d’Etat lui manquait tant.

C’est pourquoi, peu lui importe les cascades de démission dans son parti. Idrissa Seck s’en fout, d’autant qu’il pense avec l’argent, il pourrait faire revenir le plus entêté des politiciens. Seulement, son raisonnement risque de le tromper. Car, la déception est trop grande chez les militants qui l’ont quitté. Ces derniers n’avaient jamais imaginé que leur leader pouvait être capable un jour de retourner auprès de Macky Sall qu’il ne cessait d’attaquer, le traitant même « d’incapable ». La pilule est trop amère pour eux.

Désormais, leur combat politique, ils vont le mener ailleurs en rejoignant pourquoi pas d’autres partis de l’opposition comme le Parti démocratique sénégalais (PDS).

La rédaction de Xibaaru