Ultimate magazine theme for WordPress.

Macky Sall victime d’un de ses conseillers…Il a trop osé

0

On a vu Macky Sall sillonner les rues de la banlieue avec des « acteurs » isolés qui chantaient ses louanges et qui magnifiaient ses réalisations en martelant que « le troisième mandat est une demande sociale ». Tout ceci était vrai pour Macky Sall. Mais tout n’était qu’un scénario mis en place par un conseiller du Palais qui en avait soufflé un mot à la Première Dame.

Le Président a été victime d’une mise en scène planifiée par un de ses conseillers qui voulait lui faire croire que le peuple était avec lui. Et le Président Macky est bêtement tombé dans le piège. Il se croyait héros d’un peuple jusqu’à ce que « le film » de sa sortie soit décortiqué sur les réseaux sociaux et la presse…

macky sallCe que le Président de la République Macky Sall peut être naïf à ce point jusqu’à se faire ainsi berner. Macky Sall s’est fait avoir. Un énergumène logé au Palais de la République, qui croit que c’est la meilleure manière de pérenniser sa présence dans l’entourage du couple présidentiel, afin de conserver son fromage si juteux, et pourquoi pas d’obtenir encore plus de prébendes, a monté un coup en entraînant dans son stratagème, la Première Dame.

Son coup allait réussir, malheureusement pour lui, cette opération de charme qu’il avait montée espérant berner tout le monde, en faisant croire que c’est toute l’opinion qui exigeait de Macky Sall qu’il soit candidat à un troisième mandat. Alors que ceci est le contraire. L’opinion publique sénégalaise rejette de toute son énergie la candidature à un troisième mandat de Macky Sall. Le président de la République a été trompé dans une opération montée maladroitement de toutes pièces, l’obligeant à déambuler dans la banlieue avec son épouse.

Au cours de cette opération dont son épouse Marième Faye Sall avait été mise au parfum, donc elle aussi au cœur du complot, il était question d’une promenade avec Macky Sall au volant avec Marième Faye Sall à bord, pour montrer à la face de tout le monde, qu’on a un Président proche et adulé par son peuple. L’opération a lamentablement échoué malheureusement pour ce conseiller qui voulait montrer au président que sa popularité grandissante était palpable dans les rues de la capitale et aussi dans les banlieues…

mackyDommage pour Macky Sall d’avoir été ainsi berné. Il est la victime de conseillers sans aucun scrupule, qui ne cherchent qu’à l’emmurer dans une Tour de verre afin de lui faire croire qu’il est le mieux aimé du Sénégal. Macky Sall devient de plus en plus coupé de son peuple, à cause des manœuvres des plus stupides de certains de ses conseillers tout simplement véreux. Ils n’ont qu’un seul but, à travers leurs manœuvres de mauvais goût, c’est de faire croire à Macky Sall que sa candidature est une « demande sociale » mais de le contraindre à se présenter.

Ce sont de sinistres individus qui n’étaient que de parfaits inconnus, mais qui profitent du pouvoir de Macky Sall pour se faire un nom au sein de la République. Ils ne se rendent même pas compte qu’à cause de certaines de leurs manœuvres des plus stupides, ils vont faire sortir le Président de la République Macky Sall du pouvoir par la petite porte.

Ce sinistre conseiller, un suppôt de Bacchus qui passe son temps dans une boîte de nuit de Fass, était un parfait inconnu avant l’arrivée du président Macky Sall. Entré au Palais avec celui qu’il nomme son « Patron », l’homme s’est détaché de son passé misérable et a « oublié » tous ses amis de galère pour se transformer en « boy » du couple présidentiel. Et pour lui, pas question que Macky abandonne le pourvoir sinon ce sera pour lui un « retour en zone » dangereuse…Donc il crée tous les artifices pour pousser Macky vers le mandat de trop.

Le peuple a dit non à un troisième mandat. Monter toute une combine, rien que pour faire croire que sa candidature à un troisième mandat est une exigence, une demande sociale, c’est tout simplement encore plus écœurer les Sénégalais. C’est le meilleur moyen de couper davantage Macky Sall, de son peuple. Lui aussi, le Président de la République s’est montré naïf. Il doit comprendre qu’il est dans l’obligation de respecter la Constitution qui lui interdit un troisième mandat successif. Il s’était battu de toutes ses forces contre Me Abdoulaye Wade en 2012 qui avait postulé à un troisième mandat.

Papa Ndiaga Dramé pour xibaaru.sn

laissez un commentaire