Macky-Wade réconciliés…l’équation Karim Wade est-il résolue ?

C’est la première phase d’une réconciliation entre Wade et Sall mais le passif est lourd. Ils se sont serrés la main, sont rentrés ensemble. L’équation Karim Wade est là, c’est la clef du succès.

Même les montagnes finissent par se rencontrer… Me Wade et Macky se sont retrouvés, serrés la main, dans une ambiance de prières. L’inauguration de la grande mosquée Massalikoul Jinaan a permis de réunir le Président Sall et son prédécesseur sur un même lieu, à la même heure. La dernière fois que les deux hommes se sont vus publiquement ? Ça remonte à la passation de service en mars 2012. Une éternité si on sait les relations qui liaient les deux hommes avant la brouille provoquée par l’arrestation de Karim et sa condamnation pour enrichissement illicite. Ensuite, elles étaient devenues glaciales jusqu’au réchauffement de ce jour, qui ne garantit rien. Car l’affaire Karim est là pour rappeler que cette instantanée peut faite pschitt. Wade fils est inéligible, contraint à l’exil. Le contentieux est lourd mais en le vidant ils peuvent conjuguer au passé leur désamour. C’est une hypothèse mais elle est clairement la clef des retrouvailles, qui sont à leur balbutiement.

En tout cas, le Khalife général des mourides, qui a présidé la cérémonie était aux côtés de l’ancien président Abdoulaye Wade et du chef de l’Etat, Macky Sall. Dans sa déclaration, Serigne Mountakha Mbacké a commencé par formuler des remerciements à l’endroit de tous ceux qui se sont mobilisés pour la réussite de l’événement. Selon lui, l’ancien Président Wade et son successeur, Macky Sall, représentent à eux deux toute la Nation. L’un, Wade, en tant que père, et l’autre, en tant que fils. Il leur a demandé de rendre grâce à Dieu pour ce qu’Il leur a donné. Et de retenir que tout ce qui leur arrive relève de la seule volonté divine. Avant de les convaincre à se donner la main et de rentrer ensemble. Est-ce le dégel ? Wade and see !