Orange nous « tue », l’ARTP dort…Macky sonne l’alerte

ARTP : A quoi sert Abdoul Ly, le directeur général ?

Lors de la réunion du Conseil des ministres tenu hier, le Président de la République Macky Sall a demandé au Directeur général de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) M. Abdoul Ly de veiller davantage à la qualité du service délivré par les opérateurs aux usagers, ainsi qu’à la soutenabilité des tarifs appliqués aux consommateurs.

Abdoul Ly a-t-il besoin que le Chef de l’Etat le remette à l’ordre pour qu’il puisse comprendre ce qu’il doit faire dans le travail pour lequel, il a été nommé ? A quoi sert Abdoul Ly ?

Lors de sa nomination au poste de directeur général de l’ARTP, Abdoul Ly avait bien reçu sa feuille de route. Malgré le tollé causé par l’augmentation des forfaits par l’opérateur Orange, Abdoul Ly est resté de marbre, et n’a jamais daigné lever le plus petit doigt pour le rappeler à l’ordre. Maintenant que le Chef de l’Etat a tapé du poing sur la table, le directeur général de l’ARTP va enfin bouger, et sans doute oser enfin demander à Orange de se conformer aux droits de ses usagers.

Dans le secteur des télécommunications, les usagers sont soumis aux diktats des opérateurs. C’est pour mettre fin à cela, que l’ARTP a été créée. Mais, ce service se montre souvent si complaisant à l’endroit des opérateurs de téléphonie dont les usagers se trouvent à leur merci. Il est inconcevable et inadmissible à chaque fois que ce soit le Chef de l’Etat lui-même de rappeler à chaque fois, à l’occasion de Conseils des ministres, à tel ministre ou à tel directeur général, de veiller à ceci ou à cela.

C’est inadmissible, en même temps ahurissant ! Soit le directeur général de l’ARTP remplit correctement la fonction pour laquelle, il a été nommé, au cas contraire, il doit être viré. Il n’a pas été nommé pour meubler les bureaux, mais pour réguler le secteur des télécommunications et des postes.

La rédaction de xibaaru