Sonko ne brûlera pas le Sénégal…

Abdoulaye Wade, le plus célèbre opposant d’Afrique n’a pas brûlé ce pays. Son successeur Macky n’a pas non plus brûlé un hectare de ce pays pour arriver au Palais…Donc ce n’est pas Sonko qui le fera.

Ousmane Sonko se trompe : Il ne brûlera jamais le Sénégal

Ousmane Sonko et ses ambitions démesurées. Ousmane Sonko pense dicter sa loi à tout le Sénégal, depuis qu’il est sorti par défaut troisième à l’issue du scrutin lors de la dernière élection présidentielle de 2019. Ousmane Sonko semble oublier qu’un tel rang, il le tient du fait que Karim Wade, mais aussi Khalifa Sall qui étaient présentés comme étant les deux plus farouches adversaires du Président de la République Macky Sall ? étaient exclus de ce scrutin. Voilà, un homme qui miraculeusement avait été élu député lors des élections législatives qui s’étaient tenues auparavant en 2017, grâce à la loi du plus fort reste, se met à penser du coup qu’il peut tenir en otage tout le Sénégal, en dictant sa loi.

Ousmane Sonko avait réussi au soir de l’élection présidentielle de 2019 à intimider toute la presse sénégalaise, parce que celle-ci se fiant sur les résultats sortis des bureaux des lieux électoraux à publier les résultats qui étaient favorables au Président de la République sortant, Macky Sall. Ousmane Sonko avait jeté intentionnellement la presse à la vindicte populaire. Et cette dernière paniquée était tombée sous sa menace, craignant d’être la cible de Sénégalais qui allaient être mécontents de la tournure prise par l’issue de cette élection présidentielle.

Ousmane Sonko venait ainsi de réussir son parfait coup. Et, il compte à présent le réussir partout et à tout moment au Sénégal. Ousmane Sonko, ragaillardi par les résultats de l’élection présidentielle dont il n’est sorti troisième que par défaut, faute des candidatures de Karim Wade et de Khalifa Sall, et du silence ensuite suivi du ralliement de Idrissa Seck, sorti deuxième à l’issue de cette élection présidentielle de 2019, se donne l’audace de dicter sa loi à tout le Sénégal.

Ousmane Sonko et ses souteneurs investissent les réseaux sociaux et pensent imposer leurs lois à tout le monde.

Ousmane Sonko ne brûlera pas le Sénégal…Qu’il se le tienne pour dit.

Abdoulaye Wade qui était l’opposant le plus célèbre, non pas seulement du Sénégal, mais de toute l’Afrique, n’avait jamais réussi à brûler ce pays. Donc, ce n’est pas Ousmane Sonko qui y parviendra. Et même, s’il veut le faire, il est clair que ce sont tous les Sénégalais, où ils se trouvent du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest qui l’empêcheront de le faire. Ousmane Sonko est trop petit pour parvenir à brûler le Sénégal.

Il n’a jamais écouté et lu les leçons de Me Abdoulaye Wade, célèbre opposant qui a réussi grâce à sa pugnacité à accéder au pouvoir, tout en croyant aux libertés démocratiques, en indiquant partout que « je ne marcherai pas sur des cadavres pour entrer au Palais ». Et, il est parvenu sans voir un seul cadavre sur sa route.

La rédaction de Xibaaru