Ultimate magazine theme for WordPress.

Ouverture CAN 2021…Déjà un premier scandale

Bertrand Traoré et le Burkina furieux
0

A la veille du début de la CAN, le Burkina Faso a fait trembler les murs en conférence de presse et a crié au scandale suite à des résultats de tests Covid.

La Coupe d’Afrique des Nations 2021 va enfin pouvoir débuter. Du 9 janvier au 6 février 2022, la 33e édition de la compétition va se dérouler du côté du Cameroun dans une ambiance festive. C’est du moins ce qu’espèrent les amoureux de football qui, à quelques encablures du coup d’envoi du tournoi, assistent pourtant à une première polémique. Celle-ci a été déclenchée ce samedi par le sélectionneur adjoint et le capitaine du Burkina Faso.

Firmin Sanou et Bertrand Traoré ont tout simplement crié au scandale suite à des tests Covid effectués vendredi, dans des conditions qu’ils contestent. Ce samedi en conférence de presse, le premier a d’abord exposé les faits : « Hier matin (vendredi 7 janvier, ndlr), une équipe médicale s’est pointée à notre hôtel pour effectuer des tests Covid-19. On a alors contacté la CAF pour savoir qui avait mandaté cette équipe médicale et il nous a été clairement répondu que la CAF n’avait envoyé personne à notre hôtel. »

Les Étalons ont alors logiquement refusé de se faire tester et ont attendu une équipe cette fois envoyée par la CAF, qui n’est arrivée qu’à 23h, comme le raconte Firmin Sanou qui s’emporte : « Les délais de 48 heures n’ont donc pas été respectés et en plus, on nous a fait des antigéniques au lieu de PCR. Au final, on a quatre positifs (…) ! C’est inacceptable (…), les autorités doivent revoir l’organisation. On ne peut pas accepter cette décision. (…) »

Un énervement et une tension palpable, renforcés par les déclarations du capitaine burkinabé, Bertrand Traoré, cité par L’Équipe : « On doit avoir des explications. C’est un scandale. On veut en savoir plus. On s’est préparés pour ce premier match, on a récupéré tout le monde et voilà ce qui arrive. » À noter enfin que le Burkina a adressé une plainte officielle au secrétaire général de la Confédération Africaine de Football, lui demandant une « reprise des tests dans un laboratoire indépendant sous la supervision de la CAF et en présence des médecins (de la sélection du Burkina) ». La rencontre d’ouverture de cette CAN prévu dimanche (17h) entre le Cameroun et le Burkina Faso, est déjà lancée.

Source MSN

laissez un commentaire