Ranch de Doli…les éleveurs en colère

Manque de sécurité et déforestation du Ranch de Doli, les éleveurs battent le macadam

Les éleveurs du Ranch de Doli sont inquiets de la situation qui prévaut actuellement.

Préoccupés par le manque de sécurité et la déforestation du Ranch, les éleveurs ont battu le macadam et interpellent les autorités. Ainsi, réunis autour d’une vingtaine de chefs de villages, les éleveurs réclament de l’État, une dotation de moyens sécuritaires avec plus de gendarmes et d’agents des Eaux et forêts dans la zone pour faire face aux malfaiteurs et pour mieux lutter contre la déforestation du Ranch. Selon Aliou Sow porte-parole des éleveurs un pan du mur du ranch s’est effondré et depuis lors rien n’est fait par les autorités pour le réparer et cela facilite le vol de bétail. Par ailleurs le porte-parole des éleveurs sollicite de l’État du financement pour leurs projets car, précise Aliou Sow des jeunes diplômés de la localité n’ont aucune occupation et bientôt ils vont soumettre un projet aux autorités pour solutionner la situation précaire que vivent les jeunes. A l’en croire, le réseau téléphonique est défectueux et l’école primaire composée de six cours ne dispose qu’un seul enseignant. Ainsi, ils interpellent l’État sur la situation difficile dont souffre le Ranch de Doli.

Abdou Marie Dia pour xibaaru.sn