Ultimate magazine theme for WordPress.

Regardez l’arrogance de Sonko dans le bureau du juge : il exige…

0

Plus arrogant que Ousmane Sonko, leader du Pastef, tu meurs. Voici un individu accusé de viols répétitifs et menaces de mort qui nargue les autorités sur ses incartades et qui exige dans la foulée une impunité pour ses « violents » gardes du corps. Lors de son audition par le Doyen des juges dans l’affaire qui l’oppose à Adji Sarr, une autre affaire diligentée par le procureur de Mbour, le magistrat Mamadou Diop, a été déclenchée contre les gardes du corps Ousmane Sonko pour coups et blessures.

Ses gorilles interpellés et acheminés vers Mbour, Ousmane Sonko voulait jouer au justicier en exigeant « sans condition » la libération de ses « sbires » tout en menaçant les autorités. Encore des outrages à magistrats qui viennent s’ajouter aux nombreux délits commis par le leader du Pastef et qui sont jusque-là restés impunis.

Ousmane Sonko croit avoir mis toute la République sous ses bottes. C’est pourquoi, il pense que c’est lui qui doit fixer les règles du jeu, décider de tout. Il dicte même ses conditions à la justice. Dans le cadre des violents incidents qui ont lieu à Tchiky où il y a eu des blessés graves, des membres de la garde rapprochée de Ousmane Sonko ont été accusés d’être la cause de tout ce drame. Le procureur a décidé de les faire entendre par la gendarmerie de Saly.

sonko

Un mandat d’amener a été lancé contre eux. Ils ont été pris au Palais de justice, lors de l’audition de Ousmane Sonko par le Doyen des juges d’instruction sur le cadre de l’affaire de viol et de menaces de mort qui l’oppose à Adji Sarr. Ousmane Sonko crie au scandale d’ores et déjà, et va même jusqu’à défier les autorités judiciaires. Il accuse ces dernières d’avoir peur de lui, c’est pourquoi, elles ont attendu qu’il soit dans le cabinet du Doyen des juges d’instruction, pour arrêter ses gardes du corps.

Ousmane Sonko insinue que c’est une attitude qui n’est pas courageuse, comme si rien n’allait arriver à ses gardes du corps, si leurs interpellations avaient été faites en sa présence. Ce sont tout simplement des menaces encore qu’il lance, comme il en a l’habitude de le faire. Ousmane Sonko et ses affidés peuvent donc agir en marge de la loi, sans être inquiétés.

Ousmane Sonko pense être la terreur de la République. « Faites ce que je dis ou alors le pays va être à feu et à sang ». Il faut dire que Ousmane Sonko a vu ses ailes poussées, depuis qu’il a essayé de faire obstruction à l’action de la justice, lors de sa convocation par la gendarmerie, suite à la plainte déposée contre lui par Adji Sarr.

Il avait habilement manipulé l’opinion en présentant cette affaire comme étant un complot politique ourdi contre lui par ses adversaires, pour l’éliminer. Ce qui avait conduit le pays aux évènements sanglants connus en mars 2021. Ousmane Sonko pense qu’il peut toujours agir à sa guise. Il a été obligé cette fois d’aller répondre au Doyen des juges d’instruction dans l’affaire qui l’oppose à Adji Sarr, parce que l’opinion lasse de tout cela, veut que toute la lumière soit faite. C’est parce qu’il sait que cette fois les Sénégalais n’allaient pas le suivre à un appel à des manifestations, qu’il a décidé cette fois d’aller répondre paisiblement à sa convocation devant le Doyen des juges d’instruction.

Ousmane Sonko fait dans la menace, c’est tout ce qu’il peut faire après l’interpellation des membres de sa sécurité. Ceux-ci sont accusés d’avoir exercé des violences contre des citoyens qui ont hué Ousmane Sonko à Tchiky. En les arrêtant, le procureur de Mbour n’a fait que suivre la procédure. Ousmane Sonko s’est plaint dans le bureau du doyen des juges et avait menacé de ne pas quitter le tribunal sans ses gardes du corps. Heureusement que son avocat, Me Cissé l’a raisonné…Mais voici son tweet…

sonko

De quelle forfaiture parle Sonko ? Un procureur qui fait son travail et qui arrête de « violents » gardes du corps, en quoi commet-il une forfaiture ?

Sonko et ses gorilles ont totalement oublié que le Sénégal est pays de droit, et que nul ne peut agir impunément en pensant répandre la terreur.

Papa Ndiaga Dramé pour xibaaru.sn

laissez un commentaire