Ultimate magazine theme for WordPress.

Sonko refuse le test ADN et nie le viol…Mais reconnait avoir touché la

6

C’est un rebondissement dans l’affaire de viol qui tient en haleine le Sénégal depuis 2021. L’affaire Ousmane Sonko-Adji Sarr vient de connaître une avancée significative avec l’audition de leader du Pastef par le Doyen des juges. Des minutes de cette audition ont fuité. Et selon les quelques notes qui ont fuité, le charismatique leader politique qui vend son « bon comportement » à qui veut l’entendre, aurait reconnu un rapport entre adultes consentants…Mais, il nie carrément le viol.

sonko
Ousmane Sonko (à droite) et son accusatrice (à gauche)

Ousmane Sonko se trouve dos au mur. Adji Sarr a donné des détails sur lui qui montrent qu’ils se connaissent très bien. Le leader du Pastef aurait ainsi reconnu, d’après des fuites sur les minutes de son audition, qu’il aurait entretenu des relations sexuelles avec Adji Sarr, mais qu’elles seraient consentantes. Il aurait admis avoir eu une liaison secrète avec Adji Sarr, et qu’il aurait craqué durant la nuit où il a été accusé de viol.

Ousmane Sonko aurait avoué avoir eu cette nuit-là des problèmes avec sa deuxième épouse, mais que ce ne serait pas un prétexte qu’il aurait utilisé pour se rendre au salon Sweet Beauty pour la tromper. Ousmane Sonko se veut quelqu’un d’irréprochable. Dans son entendement, il n’a nullement violé la loi. Il clame son innocence, même s’il aurait entretenu des relations sexuelles avec la jeune masseuse. C’est pourquoi, il a réclamé la levée du contrôle judiciaire exercé par la justice contre lui, sur proposition de ses avocats.

Le masque est enfin tombé, après ces fuites sur les minutes de son audition par le Doyen des juges d’instruction. Ousmane Sonko continue de nier avoir violé Adji Sarr. Mais, tout de même, selon les fuites, il aurait reconnu avoir eu des relations sexuelles avec la jeune masseuse. Ses partisans sont à présent traversés par le doute. Leur leader, n’est pas ce saint qu’ils pensent être. Beaucoup de révélations vont être faites sur cette affaire, si un procès se tient.

sonko
Adji Sarr, l’accusatrice de Sonko

Ousmane Sonko sait qu’il n’y a plus d’autre éventualité, un procès dans le cadre de cette affaire est inévitable. Ce qui pourrait justifier qu’il veuille tenter de prendre les devants, et tout en niant l’existence de viol, il reconnaitrait avoir des relations sexuelles consentantes avec Adji Sarr. Seulement, sa réputation pourrait être ternie, surtout si à l’issue du procès qui va l’opposer, il est condamné. Assurément, cela va être sa mort politique.

Ousmane Sonko va donc tenter le tout pour le tout pour se disculper de cette affaire. Déjà, qu’après coup, et après avoir analysé lucidement les faits, nombreux sont les Sénégalais à s’interroger comment peut-il se permettre durant la nuit des faits, alors qu’on est en plein couvre-feu, d’aller dans un salon de beauté qui n’est pas un cabinet de kinésithérapeute, pour des séances de massage. C’est pourquoi, beaucoup parmi les Sénégalais sont dans le doute en ce moment concernant le dossier. Ils souhaitent vivement l’ouverture du procès sur cette affaire pour que la vérité puisse enfin éclater. Ce qui est inévitable.

Ousmane Sonko et ses affidés vont devoir être confrontés à cette réalité. La tenue de ce procès va considérablement nuire à la réputation du leader du Pastef, surtout s’il en sort des révélations compromettantes contre sa personne. Lui qui s’est déjà mis dans la peau d’un futur Président de la République, verra alors toutes ses chances de trôner au Palais, être réduites à néant. Déjà qu’il aurait reconnu avoir eu des relations sexuelles avec Adji Sarr.

Beaucoup, parmi les Sénégalais risquent de tomber des nues, quand s’ouvrira enfin le procès dans cette affaire d’accusation de viol et de menaces de mort.

Papa Ndiaga Dramé pour xibaaru.sn

Afficher les commentaires (6)