Ultimate magazine theme for WordPress.

Revue de presse…le démenti de Macky à la UNE

Un vendeur de journaux dans les rues Dakar
0

Le démenti fait par le chef de l’Etat Macky Sall, sur les accusations de détournement de fonds mis à la disposition de l’Etat du Sénégal par l’Union européenne (UE) est le sujet le plus commenté par les quotidiens pour leur édition du weekend.

‘’Supposé détournement de fonds de l’UE dédiés à la migration : le président Macky Sall parle d’affabulation’’, écrit Le Soleil.

‘’C’est une affabulation, c’était de la mauvaise information, de la diffamation [à l’encontre] du gouvernement du Sénégal (…) Pensez-vous que l’Espagne va mettre des centaines de millions d’euros à la disposition du Sénégal qui va les dissimuler pour les détourner ?’’ rapporte Le Soleil, citant le président de la République.

Macky Sall a tenu ces propos lors d’une conférence de presse qu’il donnait vendredi aux côtés du Premier ministre espagnol, Pedro Sánchez, lequel était en visite à Dakar depuis jeudi.

Le chef de l’Etat Macky Sall réagissait ainsi aux accusations de détournement de fonds portées sur les autorités sénégalaises par Boubacar Sèye, le leader de l’organisation Horizons sans frontières (HSF), qui s’occupe des questions liées à la migration. M. Sèye a passé plusieurs semaines en prison avant d’être libéré en mars, pour les mêmes accusations.

Comme d’autres journaux, WalfQuotidien relaye le démenti du chef de l’Etat Macky Sall, tout en s’apetissant sur la politique migratoire que veulent mener ensemble Macky Sall et Pedro Sánchez.

‘’Le gouvernement espagnol veut (…) rapatrier les migrants sénégalais en situation irrégulière sur son sol. En contrepartie, l’Espagne va intensifier l’aide et l’investissement au Sénégal’’, écrit le même journal.

‘’C’est d’un ton ferme et colérique que le président de la République a démenti’’ Boubacar Sèye, affirme Sud Quotidien.

Mais M. Sèye maintient ses accusations, selon certains journaux.

‘’Concernant la question des fonds alloués par l’Union européenne, je ne vais pas polémiquer (…) avec le président de la République (…) Les enquêteurs ont reçu le document que j’ai reçu de l’Union européenne, concernant ces fonds fiduciaires estimés à 118 milliards de francs CFA. Je ne peux pas l’inventer. C’est un document que l’UE m’a remis. La question que je me pose est de savoir si le président est bien informé’’, a argué le leader de HSF, cité par L’Observateur.

Vox Populi parle de ‘’la colère présidentielle’’. ‘’Macky Sall solde ses comptes avec Boubacar Sèye’’, lit-on dans Le Quotidien, qui est peu satisfait de la démarche menée par l’Espagne et le Sénégal pour que les migrants sénégalais arrêtent d’entrer illégalement dans le territoire espagnol.

‘’On a tendance à lier l’émigration clandestine à la modicité de l’offre d’emploi. Cela a pour conséquence de refaire les mêmes choses qui ont déjà été tentées, sans se poser des questions sur leur impact. C’est le cas du nouvel accord [signé] avec l’Espagne pour faciliter le travail saisonnier [de migrants sénégalais] dans le pays de Cervantes’’, commente-t-il.

Une promesse du secrétaire d’Etat chargé du réseau ferroviaire, Mayacine Camara, fait la manchette de L’As. ‘’Le train va rouler, d’ici à décembre, sur le tronçon Dakar-Tambacounda’’, a promis M. Camara en parlant du programme gouvernemental de réhabilitation du réseau ferroviaire.
La création d’une commission d’enquête indépendante sur les émeutes de mars dernier ‘’laisse perplexes’’ des leaders de l’opposition et de la société civile, selon EnQuête. ‘’Une commission d’enquête, plus interrogations !’’ écrit-il.

Le ministre des Forces armées, Sidiki Kaba, a annoncé jeudi la création de ladite commission, dont la mission sera de situer les responsabilités des acteurs impliqués dans les violences à l’origine de la mort d’une dizaine de personnes et d’importants dégâts matériels, début mars.

Certains quotidiens continuent d’évoquer le décès survenu jeudi du célèbre magistrat et doyen des juges du tribunal régional de Dakar, Samba Sall. ‘’Tous ceux qui sont passés dans son bureau ont salué sa disponibilité, sa courtoisie, son humanisme. Il lui arrivait même de servir du thé aux personnes venues pour des auditions’’, témoigne l’avocat Assane Dioma Ndiaye dans le journal Source A.

Source APS

laissez un commentaire