Ultimate magazine theme for WordPress.

Revue de presse…La campagne pour les Locales à la UNE

Un vendeur de journaux dans les rues Dakar
0

Les quotidiens du samedi 08 se mettent au rythme de la campagne pour les locales prévues le 23 janvier prochain au Sénégal et de la 33ème édition de la Coupe d’Afrique des nations au Cameroun.

« Le Sénégal entre deux campagnes », note à ce sujet le quotidien Bés Le jour, faisant référence à la campagne pour les locales sénégalaises, démarrée samedi à minuit, en attendant le début de la CAN qui débute dimanche au Cameroun.

Dans le cadre de la campagne pour les locales du 23 janvier au Sénégal, « les grandes coalitions privilégient le porte-à-porte », écrit Enquête, Bés Le jour rappelant que les candidats « seront sur le terrain pendant ces deux (prochaines) semaines pour tenter de convaincre les Sénégalais ».

« Meetings et caravanes » composent « le menu d’entrée des candidats », renseigne L’Observateur, quotidien selon lequel ces locales « présentent des enjeux nationaux, avec une forte dose de candidatures indépendantes ».

Walfquotidien note toutefois que l’issue du scrutin « peut chambouler les différentes coalitions notamment la majorité présidentielle où les choses risques de bouger avec des sanctions contre les perdants ».

campagne

Le candidat de la majorité pour la mairie de Dakar, Abdoulaye Diouf Sarr, fait justement la une de plusieurs quotidiens, en ce premier jour de campagne, histoire de bien occuper la place, la bataille pour la capitale promettant d’être rude.

« Cette élection va marquer le début d’une nouvelle ère à Dakar », souligne d’ailleurs M. Sarr, par ailleurs ministre de la Santé et de l’Action sociale, dans des propos rapportés par le quotidien Vox Populi, où il assène certaines de ses vérités, comme par exemple : « La politique peut bien s’accommoder de valeurs ».

Diouf Sarr déclare par ailleurs à la une de L’As : « Je ne vois pas un adversaire redoutable devant moi », pendant que le quotidien Kritik’ se demande si après Mamadou Diop (1936-2018), premier maire de la commune de Yoff, ce village lébou va-t-il donner pour la deuxième fois de l’histoire son maire à la ville de Dakar ?

Le Soleil, pour sa part, s’intéresse aux « interdits du Code électoral », en lien avec la campagne électorale, comme par exemple « l’utilisation à des fins de propagande électorale de tout procédé de publicité commerciale par voie de la presse, de la radiodiffusion et de la télévision ».

Il est de même interdit « l’utilisation des biens ou moyens publics aux fins de cette campagne sous peine de sanctions pénales prévues » par le Code électoral, ajoute Le Soleil.

Mais une fois n’est pas coutume, une campagne en cacherait une autre, alors que « Cameroun 2021 », la grande messe du football africain, débute dimanche et va tenir en haleine les fans du ballon rond jusqu’au 6 février prochain.

« Vingt-quatre nations seront sur la grille de départ de cette CAN pour succéder à l’Algérie. Le coup d’envoi sera donné, ce dimanche 9 janvier, avec le match d’ouverture qui oppose le Cameroun, pays hôte, au Burkina Faso », écrit Sud Quotidien.

Le Sénégal, en quête d’un premier sacre, entre en lice lundi contre le Zimbabwe, ajoute le même journal, qui cite le pays « parmi les grands favoris de cette grande messe ».

Il reste que le Sénégal et la CAN, c’est aussi une histoire qui se résume en « espoirs déçus et rendez-vous manqués », comme si bien résumé par L’Observateur.

Pour le reste, plusieurs autres journaux, dont Le Quotidien et Libération, se font l’écho de la croisade continue des chefs religieux contre l’homosexualité, « un crime envers le créateur et contre l’humanité », insiste Serigne Mountakha Mbacké, à la une du deuxième journal nommé.

Source APS

laissez un commentaire