Sénégal-Guinée Bissau : La Fédé sort l’artillerie lourde contre le…Coronavirus

Le président de la Fédération sénégalaise de football (FSF) a annoncé, mercredi à Thiès (ouest), que des dispositions particulières sont prévues pour prévenir toute propagation du Coronavirus lors du match Sénégal-Guinée Bissau, comptant pour l’élimination de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).
’’Nous commençons à anticiper et nous avons instruit le président de la commission médicale de la fédération de travailler sur cela et dans le schéma de préparation du match, des dispositions particulières seront prises à l’entrée du stade avec des produits suffisants et pourquoi pas des outils nécessaires pour éviter que ça soit un lieu de propagation du virus’’, a dit Me Augustin Senghor.
En compagnie du gouverneur de Thiès, il venait de visiter le stade Lat-Dior de Thiès, qui doit accueillir le 28 mars la rencontre Sénégal Guinée-Bissau. La mission de la fédération est de suivre de manière très précise les instructions des autorités médicales et sportives, a-t-il relevé.
Il a souligné l’importance de ne pas aller ‘’en ordre dispersé’’, et de se mettre ‘’derrière (les) autorités’’ que sont les ministères en charge de la Santé et des sports.
Cela, afin d’ ‘’évaluer l’évolution de cette épidémie’’ et d’aviser en fonction de la situation qui adviendra dans les jours ou semaines à venir.
Me Senghor a insisté pour que ‘’tout soit au point’’ dès le 23 mars, date à laquelle les équipes vont commencer à s’entraîner dans le stade.
’’’Le plus important pour nos joueurs en termes de condition de performance, c’ est une bonne qualité de pelouse (…) et on est en train de travailler d’arrache-pied avec les autorités du ministère des Sports et les autorités locales, pour qu’elle soit de bonne qualité ’’, a-t-il souligné.
Des investissements sont prévus dans les vestiaires, les bancs de touche, le tunnel, pour améliorer les conditions de séjour des spectateurs dans le stade, avec notamment des toilettes mobiles.
’’L’enjeu, pour Augustin Senghor, se trouve dans le fait de pouvoir se hisser au niveau des exigences de la FIFA et de la CAF pour les prochains éliminatoires de la coupe du monde’’.
’’Thiès n’est plus un stade départemental ou régional, c’est un stade national, (…) le seul stade capable d’organiser et d’accueillir des compétitions de notre équipe nationale A. Donc, il faut le traiter comme tel’’, a-t-il noté. Il a fait part de l’objectif des autorités de faire de Lat-Dior un ‘’stade de référence’’, ‘’l’un des meilleurs au niveau africain’’.
Interpellé sur la présence de Sadio Mané, Augustin Senghor a exprimé son souhait que ce dernier vienne avec son ballon d’or pour le présenter au public, en attendant l’organisation d’une cérémonie spéciale.
Aps