Ultimate magazine theme for WordPress.

Sénégal…le mythe des marabouts s’effondre !

0

Avec l’ère des réseaux sociaux et autres télés Youtube, visant à informer, ou désinformer !, les Sénégalais, le mythe des marabouts ou guides religieux est en passe de s’effondrer. Les uns après les autres sont démystifiés par ces réseaux sociaux et autres télés Youtube. Et de quelle triste belle manière !

Le Témoin dans sa parution de ce mercredi donne l’exemple de ce marabout arrêté par la gendarmerie et emprisonné par le procureur de la République est illustratif de la puissance perdue de nos maras. Du moins, de la plupart d’entre eux. En temps normal, le marabout (comme tous les autres) soumettait à son influence des milliers de disciples ou talibés crédules à qui il promettait le Paradis et aussi des visas pour l’Italie ou pour l’Espagne. Voire l’Amérique ! Un Paradis dont les clés sont détenues par Dieu ou Allah-LeTout-Puissant.

En effet, certains disciples se demandent comment un marabout peut-il être embastillé d’ici-bas par un petit « dieu » nommé Macky Sall sans qu’il parvienne mystiquement à raser la prison ou à en trouver les clés pour s’échapper ? Ce alors que c’est le même marabout qui ne cesse de vous promettre le Paradis. « En tout cas, des guides religieux ont montré leurs limites spirituelles ici-bas face au petit « dieu » Macky Sall, à plus forte raison face à Allah-Le Grand Dieu dont les clés du Paradis n’ont pas de…double. A ce propos, d’ailleurs, l’emprisonnement de Karim Wade avait été édifiant sur la perte d’influence de ces marabouts ! Car tous les marabouts du Sénégal réunis et coalisés n’avaient pas réussi à le sortir de prison…Pourtant, ce sont ces mêmes marabouts qui nous promettent le Paradis » prêche un grand islamologue contacté par « Le Témoin quotidien ».

Puis, le prêcheur profite de ces emprisonnements ici-bas de marabouts pour sonner le réveil des consciences et créer un nouveau type de talibés à partir des limites spirituelles de certains guides religieux qui peuvent tout faire sauf « doubler » les clés du Paradis, conclut le journal.

laissez un commentaire