Si Macky ne fait pas attention…Karim sera le chef de l’opposition

Statut du Chef de l’opposition : Le bénéfice à Karim Wade ?

C’est toujours la controverse sur le choix du Chef de l’opposition au Sénégal. Qui entre le leader de Rewmi, Idrissa Seck, et celui du Parti démocratique sénégalais (PDS), Me Abdoulaye Wade, devrait porter le titre de Chef de l’opposition. Un titre qui devrait conférer à son occupant bien des avantages de la part de l’Etat. Les modalités d’instauration du statut de Chef de l’opposition doivent être abordées dans le cadre du dialogue national.

C’est justement pour faire échec à ce projet que le leader de l’insignifiant mouvement Tekki, Mamadou Lamine Diallo a cru bon sortir cette histoire que celui qui bénéficiera de ce statut de Chef de l’opposition, bénéficiera d’un budget de 2 milliards de FCFA. Une façon pour lui de diviser l’opposition, et de faire avorter le projet d’instauration du statut de Chef de l’opposition. En somme du « lekkuma si ceeré bi, demë siiy këp suuf » (Je ne suis pas convié à goûter ce couscous, j’y verse du sable). Toujours, qu’une guerre en sourdine est déclenchée entre Rewmi et le PDS sur la question.

Faut-il désigner Idrissa Seck comme le Chef de l’opposition, au vu des résultats qu’il a obtenus lors de l’élection présidentielle passée, à laquelle le PDS n’avait participé ? Ou faut-il désigner Me Abdoulaye Wade comme étant le Chef de l’opposition, du fait du nombre de sièges dont dispose le PDS à l’Assemblée nationale ? Si l’on se fie aux arguments développés par Ibrahima Sène du Parti de l’indépendance et du travail (PIT) sur la question, c’est bien au leader du PDS que doit revenir un tel statut.

Puisque Me Abdoulaye Wade fait tout en ce moment pour confier les rênes de son parti, à son fils Karim Wade, autant dire que c’est bien ce dernier qui pourrait hériter de ce titre de Chef de l’opposition, avec tous les avantages de la part de l’Etat que lui confère un tel statut. Comme Ibrahima Sène le soutient, effectivement dans tous les pays où le Chef de l’opposition bénéficie de ce statut, c’est son parti qui a le plus grand nombre de sièges à l’Assemblée nationale. Karim Wade, futur Chef de l’opposition ? Une perspective qui ne doit guère enchanter le pouvoir du Président Macky Sall.

La rédaction de Xibaaru