Ultimate magazine theme for WordPress.

Sonko et les bandits…il dîne avec un trafiquant et traine avec un voleur

1

C’est la première fois au Sénégal qu’un homme politique significatif et très suivi, est entouré de bandits en tous genres. Il s’agit d’Ousmane Sonko leader du Pastef qui est entouré de personnages bizarres qui trainent des casseroles…Un détail qui n’échappe pas aux radars de xibaaru qui a répertorié ces « bandits » qui tournent autour de ce politicien qui a engrangé plus de 680.000 voix à la présidentielle de 2019…

Pourquoi Sonko aime les bandits…et les insulteurs du net

L’histoire politique du Sénégal retiendra les images d’opposants sains, souvent emprisonnés pour des faits politiques. Mais cette même histoire politique retiendra aussi que pour la première fois un opposant politique de grande envergure s’est noyé dans le jacuzzi d’un salon de massage érotique pour ensuite se retrouver empêtré dans un scandale de viol. Et ce n’est pas fini car cette même personnalité revendique ses amitiés avec des personnes « indélicates ».

Sonko dîne avec un trafiquant

Lors de la conférence de presse de Y’en a marre le jeudi 16 septembre dernier, le leader du parti Les Patriotes du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité (PASTEF) révélait sa proximité avec le rappeur kilifeu qu’il avait invité à dîner chez lui. Ousmane Sonko expliquait aux sénégalais les circonstances dans lesquelles il s’était retrouvé chez lui avec cet invité de marque qu’il va présenter à sa femme. Voici ce que Sonko disait :

« Le pire est que pendant qu’on discutait, ma femme a amené le dîner et je lui ai présenté Kilifeu. Et là, ce dernier m’a dit que Serigne Bassirou est le plus grand menteur car il lui avait dit que ma femme avait quitté la maison et que mon ménage est disloqué. C’est quoi le rapport de la justice avec mon foyer. C’est de la méchanceté gratuite. Malheureusement, c’est ça la justice sénégalaise ». Ce kilifeu dont parle Sonko est homme qui se trouve en prison pour trafic de visas…

Kilifeu le trafiquant

« Les rappeurs Simon Kouka et Landing Mbissane Seck alias Kilifeu, deux membres fondateurs du mouvement Y’en a marre, poursuivis dans une affaire d’escroquerie et de trafic de faux visas et de passeports, ont été déférés, lundi 13 septembre, au parquet » selon plusieurs quotidiens. Arrêté le 7 septembre par la division des investigations criminelles (Dic), le rappeur Kilifeu, membre du mouvement « Y en a marre », a été cité dans une affaire de trafic de passeports et confondu par une vidéo largement partagée sur les réseaux sociaux.

Et c’est homme qui partage le repas de Sonko qui le présente à sa femme et avec qui il partage des confidences. Mais Kilifeu n’est pas le seul personnage indélicat avec qui Sonko a des affinités.  Ce serait peut-être un cas isolé si le rappeur Landing Mbissane alias Kilifeu était le seul « bandit » avec qui Sonko partage ses repas. Il se trouve qu’un autre « bandit » qui a été condamné pour association de malfaiteurs fait partie des amis de Sonko.

Regardez bien cet homme…Il brandit une pancarte en soutien à Sonko…

sonko
Ousmane Tounkara, un pro Sonko

Et le revoilà sur cette photo avec Ousmane Sonko. Leur rapprochement met au grand jour la proximité entre les deux hommes…

sonko
Les deux Ousmane…Tounkara (à gauche) et Sonko (à droite)

Mais cet homme s’appelle Ousmane Tounkara et c’est un…voleur

En 2015, un tribunal fédéral américain a porté plainte contre sept personnes d’origine ouest-africaine, dont Ousmane Tounkara, pour association de malfaiteur dans un complot, visant l’exportation irrégulière et du transport de voitures volées pour un préjudice de 16 millions de dollars (environ 9,36 milliards FCfa). Ousmane Tounkara a été cité dans les documents judiciaires américains, en compagnie de six autres personnes. Il s’agissait de Adama Kamara, Boubakar Sacko, Dambelly Sarjo, Lamin Saho, Mamadou Habib Diallo et Oluwasoji Osho.

Et c’est ce même homme qui est pointé du doigt par les mourides comme étant un insulteur du net…regardez la vidéo des talibés mourides qui s’en prennent à Ousmane Tounkara…

Est-ce un hasard que le leader du Pastef, Ousmane Sonko, se retrouve avec des personnes qui ont maille à partir avec la justice ? Senghor, Abdou Diouf, Abdoulaye Wade et Macky Sall n’ont jamais été cité dans des affaires de mœurs. Ousmane Sonko a été le premier candidat à une présidentielle Sénégalaise à être mêlé à un scandale de ce genre. Et il est aussi l’un des seuls politiciens qui déclare innocent un homme dans les liens de la détention préventive, piétinant les secrets de l’instruction…Et le seul qui accuse le procureur de comploter contre un homme confondu par une vidéo flagrante…

La Rédaction de xibaaru

Afficher les commentaires (1)