Sonko a succombé au plaisir de la chair…Un péché capital

Ousmane Sonko accusé de viol lors d'une séance de massage spécial

Accusation de « viols » : Ousmane Sonko se jette lui-même dans son guêpier

La tête de file de Pastef Ousmane Sonko a péché. Il en paie les conséquences. Ousmane Sonko se sait surveiller par le pouvoir. La moindre faute de sa part peut lui être fatale. Car, ses adversaires vont l’exploiter. Et, il a succombé au plaisir de la chair. Un péché capital. Ousmane Sonko a deux femmes…mais il est allé se faire plaisir ailleurs.

Ousmane Sonko est jeune. Il est différent des politiciens comme Me Abdoulaye Wade (94 ans) ou encore de Mamadou Diop Decroix qui était en terminale en 1968, au moment de la grande de la grande tempête estudiantine et scolaire, bien avant donc la naissance de Ousmane Sonko en 1974. Même les derniers politiciens sont plus âgés que lui. Abdoul Mbaye a 68 ans, Mamadou Lamine Diallo 62 ans, et Thierno Alassane Sall 56 ans. Ousmane Sonko n’aura que 47 ans dans cinq mois. Il est très jeune en politique.

Ousmane Sonko s’est fait lui-même piéger. Avec son jeune âge, il a succombé au plaisir de la chair. Une faute qu’il est en train de payer lourdement. Tout politicien de son acabit, radical et intransigeant, doit surveiller ses arrières et ne doit pas laisser le plaisir avoir le dessus sur lui. Et aujourd’hui, il paie les conséquences de son acte. Il a beau démentir, mais il reste constant qu’il se rendait régulièrement dans le salon de massage où il est accusé de « viols ». Il avait une masseuse qui se chargeait régulièrement de lui, et c’est celle-là qui l’accuse de « viols ». Les faits ne militent guère en sa faveur.

Le leader du Pastef a fourni lui-même toutes les armes à l’adversaire pour le descendre. C’est à lui-même qu’il doit s’en prendre. Il a commis une faute, et ses adversaires vont s’en saisir. Ces derniers n’espéraient mieux de la part d’un jeune radical qui a fait irruption sur la scène, et qui depuis, veut donner la leçon aux vieux politiciens. Le boss du Pastef doit s’en mordre les doigts. Il lui sera difficile de sortir du guêpier dans lequel, il s’est lui-même jeté.

La rédaction de Xibaaru