Statut ville de Dakar…Pape Diop parle de recul démocratique

L’ancien maire de Dakar Pape Diop, au sortir d’une rencontre avec le mouvement Ñoo Lank, a évoqué la polémique sur le statut spécial pour la ville de Dakar. Le leader de la Convergence démocratique Bokk Gis Gis (BGG) estime qu’il s’agit d’une proposition dégradante pour notre démocratie : « « Le Sénégal va connaitre un recul démocratique de plus de 100 ans.  Je crois que les exemples qui sont pris et toute la théorie qui est en train d’être faite sur cette question de la nomination du maire de Dakar n’ont pas leur raison d’être et particulièrement dans notre pays. Les exemples de la nomination du maire d’Abidjan et celui de Yaoundé ne sont pas fondés. Je crois qu’il faut prendre des exemples par rapport à des villes ou des pays qui ont réalisé des progrès dans ce domaine et qui sont des exemples. Il faut dire que la Côte-D’ivoire et le Cameroun ne sont pas des références pour le Sénégal en matière de démocratie », s’inquiète pape Diop.