Théodore Monteil : « Si Sonko refuse de déférer à la convocation… »

Accusé de viols et menaces de mort présumés, le leader de Pastef Les patriotes est convoqué, ce lundi, par la commission Ad Hoc pour l’examen de la demande de levée de son immunité parlementaire. Mais, Ousmane Sonko a décidé de ne pas répondre devant cette commission. Il a d’ailleurs refusé de prendre la convocation qui lui a été servie.

Interrogé sur cette affaire qui défraie la chronique depuis quelque jours, le député Théodore Chérif Monteil apporte des précisions sur la procédure enclenchée par l’Assemblée nationale. A l’en croire, ce refus d’Ousmane Sonko de répondre devant la commission ne peut en rien compromettre la procédure.

« S’il refuse de déférer, la commission va continuer son travail. On a vu des levées d’immunité parlementaire où les députés ont choisi un défenseur et ont refusé de déférer à la convocation. La commission ad hoc va continuer son travail sur la base des éléments, ils feront un rapport qu’ils vont apprécier et ce rapport sera remis aux députés. Parce que, la plénière enlève l’immunité parlementaire. La commission ad hoc ne fait que recueillir des éléments », a expliqué Théodore Chérif Monteil, dont les propos sont rapportés par Emedia.