Troisième mandat : Une pente dangereuse pour Macky Sall

Dans le camp de la majorité présidentielle, il y a eu un moment où il était totalement interdit d’évoquer la question du nombre de mandats du Président de la République. Sory Kaba, ensuite Moustapha Diakhaté ont été éjectés de leurs postes respectifs de Directeur général des Sénégalais de l’extérieur et de ministre-conseiller du Président de la République pour avoir osé affirmer que le Président Macky Sall en est à son deuxième et dernier mandat. Crime de lèse-majesté qu’ils ont fini par payer.

Aujourd’hui, c’est le président lui-même qui vient relancer le débat autour de ce fameux « troisième mandat » avec son NI OUI-NI NON

En quoi se prononcer clairement sur un troisième mandat, peut-il gêner la bonne marche des affaires de l’Etat ?

Comme le dit le président, « Si NON, les prétendants ne vont plus travailler…Mais il suffit simplement de virer ceux qui ne travaillent pas et les laisser exercer leur droit de prétention à une candidature à la présidentielle mais…Hors du gouvernement. et « Si OUI, ce sera un débat permanent »..dit-il. Il est préférable de se prononcer clairement maintenant et affronter un débat plutôt qu’en 2024, ce qui risquerait de perturber la tenue de la présidentielle…

Ainsi le flou entretenu par le président voudrait-il dire qu’à l’intérieur du camp présidentiel, il existe des hommes qui feraient tout pour pousser le Président de la République à solliciter le suffrage des Sénégalais pour un troisième mandat.

Ce qui démontrerait qu’ils n’ont tiré aucun enseignement de ce qui s’est passé au Sénégal, le 23 juin 2011. Lorsque le peuple s’est dressé pour faire échec aux réformes constitutionnelles qu’envisageait Me Abdoulaye Wade. Le désaveu enregistré par ce dernier qui contre vents et marées, a voulu s’offrir un troisième mandat. Chassez le naturel, il revient au galop ! En Guinée voisine, c’est tout un peuple qui se dresse aujourd’hui pour s’opposer à toute tentative par Alpha Condé à se présenter à un troisième mandat. Des morts sont signalées à l’occasion des manifestations organisées en Guinée. Les manifestants sont nombreux en Guinée… Plus de deux millions dans les rues, du jamais vu !

Que diront les Sénégalais en cas de tentative par le Président Macky Sall de vouloir se présenter à un troisième mandat ? Dans le camp présidentiel, il y a toujours des faucons pour qui, il faut tenter le coup de force. Quel mauvais conseil, ils auront alors fait au Chef de l’Etat.

La rédaction de Xibaaru