Ultimate magazine theme for WordPress.

Côte d’Ivoire : un conducteur de Moto piégé et vidé de son sang

0

Le pire est arrivé à un conducteur de taxi‑moto de la ville de Tiassalé située au nord d’Abidjan, dans la région de l’Agnevby-Tiassa.

La corporation des promoteurs de motos‑taxis de Tiassalé est en deuil. Elle vient de perdre l’un de ses membres, en la personne de Kouamé Konan Eli De Dieu, âgé de 18 ans. Selon le confrère de Soir Info qui livre l’information, son corps mutilé a été retrouvé le mercredi 19 janvier 202, aux environs de 12h dans un bas‑fond à proximité d’un ponceau sur l’axe Akakro Koffi Yaokro dans la sous‑préfecture de Tiassalé.

Large ouverture au cou de la victime

En effet, une large ouverture a été observée au niveau de son cou, de la jugulaire de la victime, après avoir sectionné ses deux mains au niveau des poignets. Le sang non encore coagulé a été recueilli. Après quoi, les bourreaux du conducteur de moto taxi le balancent comme un vulgaire paquet dans un bas‑fond, à proximité d’un ponceau. Ces criminels présumés enfourchent la motocyclette d’Eli De Dieu.

Deux passagers nocturnes suspects

Le conducteur de moto‑taxi a-t-il été victime de sacrificateurs à la recherche de sang pour leur fétiche ? Toujours est‑il que le mardi 18 janvier 2022, aux environs de 21h selon les sources sur place deux individus non identifiés se sont présentés à la gare dans le village d’Eticoon.

Ces voyageurs nocturnes voulaient emprunter un taxi moto en destination d’Amaniméno, dans la sous-préfecture de Taabo. Finalement c’est Kouamé Konan Eli De Dieu qui se propose d’y conduire après un accord sur le prix du transport.

Ses bourreaux l’égorgent et recueillent son sang avant de disparaître en laissant un poulet blanc à côté de son corps

Le voyage se passe bien et le conducteur de moto‑taxi qui a une parfaite maîtrise du trajet, roule sans difficulté. Mais à une vingtaine de kilomètres de Tiassalé, l’un des passagers prétexte un besoin naturel présent. Le conducteur ralenti et gare afin de permettre au passager de se soulager. Il n’a pas le temps de savoir ce qui se passe qu’il est maitrisé par les passagers qui tentent de l’étouffer avant de passer à l’acte. Ceux-ci l’égorgent et recueillent son sang avant de disparaître en laissant derrière eux le malheureux conducteur de moto.

moto

La gendarmerie informée de cette découverte macabre, se…Lire la suite ici 

laissez un commentaire