Ultimate magazine theme for WordPress.

Remaniement : Un nouveau gouvernement sous le contrôle de Mahmout Saleh

0

Dépeint comme le grand comploteur de la République, le directeur de cabinet du Président de la République Macky Sall, Mahmout Saleh poursuit son ascension. Pratiquement, depuis que Macky Sall a été élu Président de la République, Mahmout Saleh même dans l’ombre, jouait le rôle d’un des hommes forts du Palais. Combien sont-ils de ministres de la République, de membres du cabinet présidentiels ou des directeurs généraux se sont fait virer de leurs postes parce qu’ils ne plaisaient pas à Mahmout Saleh.

Mahmout Saleh, c’est l’homme de confiance du Président de la République. Qui ne lui doit pas obéissance, se fait destituer immédiatement de son poste de ministre ou de directeur général. On dit d’ailleurs qui c’est lui qui est derrière l’éjection de Aminata Mimi Touré de de son poste de Président du Conseil économique, social et environnemental (CESE).

De même ce grand manipulateur aurait joué un rôle dans la disgrâce de Mohammad Boun Abdallah Dione auprès du Chef de l’Etat Macky Sall. D’abord, en réussissant à faire supprimer le poste de Premier ministre par le Président de la République Macky Sall après sa réélection en 2019, puis en le faisant limoger de son poste de ministre d’Etat, secrétaire général de la Présidence de la République.

Mahmout Saleh est un homme politique habile. Il a été un des principaux créateurs du défunt parti trotskyste, la Ligue communiste des travailleurs (LCT). Selon nos sources bien au fait des réglages pour nommer la future équipe gouvernementale, ce gouvernement va porter l’empreinte de Mahmout Saleh. Après le « Double Bouton » Mohammad Boun Abdallah Dione, fidèle parmi les plus fidèles, Macky Sall se repose désormais sur les épaules de Mahmout Saleh.

N’étant pas officiellement le Premier ministre, Mahmout Saleh a été chargé par son Président de lui proposer des noms…Mahmout Saleh ne va sûrement pas se gêner. Pourquoi le sera-t-il ? Il va faire entrer dans ce gouvernement tous ceux qui lui obéissent du doigt. Il va surement puiser le maximum de futurs ministres dans la « Task Force républicaine » qui regroupe ses trente mousquetaires…Avec cette nouvelle donne, Mahmout Saleh est parti pour être le « PM » de l’ombre…

Il va tout contrôler. Tous les dossiers, de l’Etat et de l’Administration, et ce sera lui qui va devenir le grand donneur d’ordres au ministre du gouvernement. Apparemment Macky Sall n’a pas tiré tous les enseignements des émeutes du mois dernier. En confiant au vieux Mahmout, la mission de lui faire une liste de personnes pour faire entrer dans son gouvernement, Macky Sall risque cette fois de nommer des ministres coupés du peuple.

La rédaction de Xibaaru

Laisser un commentaire