Ultimate magazine theme for WordPress.

Voici comment Macky transfert ses responsabilités sur…

1

Quand on dit que « le Sénégal est un pays à part », ce n’est pas pour rien. C’est le pays ou le président n’est responsable de rien et n’est coupable de rien. Au Pays de Macky, le fautif, c’est le peuple, le coupable c’est le peuple et la victime c’est le président. C’est comme si les Sénégalais avaient élu un président pour s’occuper de lui, l’entretenir, le bichonner lui et sa famille, les enrichir et surtout les protéger mieux que quiconque…C’est ça le Sénégal sous Macky Sall.

Macky Sall a effectué une tournée économique du 12 au 19 juin dans le nord du Sénégal (régions de Saint-Louis et de Matam). Et quelques jours après, une troisième vague de contaminations au coronavirus s’installe et fait des ravages. Les Sénégalais s’empressent d’accuser le chef de l’etat. Mais la riposte du camp présidentiel ne s’est pas fait attendre. Le porte-parole de la présidence Seydou Gueye est au premier plan : « Macky Sall n’est pas responsable de la flambée des contaminations » s’est-il empressé d’annoncer dans les médias.

Bien avant la troisième vague de la covid-19, il y a eu l’affaire de ces nervis qui ont fait leur apparition pendant les émeutes du mois de mars. On les a vus aux côtés des forces de l’ordre traquer les jeunes Sénégalais qui manifestaient dans les rues de la capitale. Certains nervis étaient même armées de gourdins et de fusils à pompe. Ensuite, on verra les nervis pendant la tournée économique du président de la République. Ils ont battu les jeunes du mouvement « Fouta Tampi » mais aussi le cortège de Bougane Gueye Dany a été pris à partie par ces gros bras de Macky Sall…

Et quand les Sénégalais ont accusé le président Macky Sall et son régime d’enrôler des nervis pour faire régner la terreur dans le camp de l’opposition et surtout dans celui des activistes, c’est encore Seydou Gueye qui rejette tout sur les populations : « ceci n’est qu’une accusation simple et gratuite qui est sans fondement. Quand on est en fusion avec les populations, on n’a pas besoin de recourir à ces stratagèmes »…Macky est encore innocenté.

Macky Sall n’est jamais coupable. Le président et son Palais se sentent-ils obligés de répondre aux accusations et de rejeter les fautes sur les sénégalais ? la propagation de la Covid, certes ne doit pas être imputée au président Macky Sall mais il serait mieux pour le président de ne pas chercher le coupable dans les populations et de s’attaquer au fléau. La présidence est devenue comme un répondeur automatique…Et pis, la présidence ferme les yeux sur des cas flagrants de politisation de la riposte covid avec les cas des Docteurs Abdoulaye Bousso et Moussa Seydi au ministère de la Santé…

Macky Sall a été élu par les Sénégalais pour travailler pour eux, encaisser les critiques et les réprimandes tout comme les applaudissements et les remerciements. Mais Macky aime se flaire applaudir mais il refuse et rejette les critiques. Quand vous lui faites des reproches, vous devenez dès lors ses ennemis. Quand vous êtes un opposant qui chante ses louanges, vous devenez son « lait » et quand un autre opposant le traite de « dictateur » il est accusé d’être un « violeur »…C’est ça le Sénégal de Macky…Surtout ne soyez pas populaire auprès de lui, il vous vire. Demandez à Mahammed Dionne, Aly Ngouille Ndiaye, Amadou Ba, Mouhamadou Makhtar Cissé…

La Rédaction de Xibaaru

Afficher les commentaires (1)