Ultimate magazine theme for WordPress.

Des ministres précipitent la chute brutale de Macky Sall…

Le président Macky Sall rendu incompétent par des ministres impopulaires
0

Tous les chemins mènent désormais vers les élections de 2022 et 2024. A la veille de ces joutes électorale, opposition et pouvoir affûtent leurs armes pour sortir victorieux. Le chef de l’Etat Macky Sall qui lorgne un troisième mandat, aura beaucoup d’efforts à faire s’il veut avoir une chance. Le locataire du Palais qui veut conserver son fauteuil devra batailler fort pour y réussir. Avec son équipe gouvernementale actuelle il sera difficile voire impossible pour lui d’arriver à rempiler pour un 3ème mandat. Les boulets qu’il traine vont le ralentir.

Les locales et la présidentielle de 2024 ne seront pas de tout repos pour la mouvance présidentielle. L’Alliance pour la République (APR) n’aura pas tâche facile si elle veut offrir la victoire au Président Macky Sall. Le chef de l’Etat lui-même devra faire le ménage dans son gouvernement qui compte beaucoup de ministres qui travaillent contre lui. Et ils représentent un véritable danger pour le commandant en chef.

Macky sur siège éjectable…Pourquoi il risque de perdre son fauteuil présidentiel ?

En effet, la gestion de plusieurs de ministres est fortement décriée par de nombreux sénégalais. Ces ministres ne travaillent pas pour l’intérêt de Macky et cela risque de lui coûter cher. Au Sénégal, beaucoup de quartiers subissent une forte pénurie d’eau d’où la colère des populations contre la Sen’Eau et le ministre de l’eau et de l’assainissement, Serigne Mbaye Thiam. La mauvaise gestion de la Covid-19 est toujours dans les mémoires. Le ministre de la Santé Abdoulaye Diouf Sarr et les tournées de Macky sont au banc des accusés.

Macky a beaucoup de ministres cancérigènes au sein de son gouvernement. Et ils représentent un véritable handicap pour lui. Si les sénégalais sanctionnent ses ministres Macky en paiera le prix fort. Et les événements du mois de mars ont démontré que le peuple n’est pas satisfait de la gestion chaotique du gouvernement. Mais aussi le Président doit savoir qu’il ne peut pas compter sur ses ministres qui se terrent dès que la situation sociale s’envenime.

En plus de la colère des populations, le Président Macky Sall devra faire face à un autre problème. En effet, une nouvelle génération d’opposants a vu le jour. L’opposition actuelle est composée de jeunes très hostiles au système en place.

Des leaders comme celui du parti des Patriotes du Sénégal pour le travail, l’éthique et la Fraternité (Pastef) ne laissent aucune marge de manœuvre au chef de l’Etat. Ousmane Sonko ne manque aucune occasion pour dézinguer le régime actuel. Et il est prêt à tout pour chasser Macky de son fauteuil. Pour y arriver le député accusé de viols présumés peut compter sur les Barthélemy Dias, Guy Marius Sagna et les autres porteurs de voix très écoutés par la jeune génération.

Le chef de l’État Macky Sall est en sursis jusqu’aux prochaines élections. En dehors de la Constitution qui stipule que « nul ne peut exercer plus de deux mandats consécutifs », le Président devra surmonter d’autres obstacles qui ne lui sont pas favorables. Et les ministres qu’il a au sein de son gouvernement ne lui facilitent pas les choses. Sa chute sera brutal.

Aliou Niakaar Ngom pour Xibaaru

laissez un commentaire