Wade ferme les yeux sur les actes de Macky…Pour Karim

C’est un véritable séisme qui secoue le paysage politique. Ce qu’on peut appeler « l’affaire du troisième mandat de Macky Sall », balaie tout sur son passage comme un tsunami. Et ce n’est pas le désormais ex directeur des Sénégalais de l’Extérieur, Sory Fantamadi Kaba, qui dira le contraire.

C’est un cataclysme pour le monde politique qui y voit une main gantée de Macky qui est prête à étrangler tous ceux qui s’opposent…sauf pour le PDS dont l’absence est remarquée.

« Le troisième mandat de Macky est inquiétant. Mais c’est aussi le silence inquiétant du PDS sur l’affaire du troisième mandat de Macky Sall avec le limogeage de Sory Kaba…Mais il n’y a pas que le PDS. On peut aussi noter le silence de Idrissa Seck venu en seconde position à la présidentielle de février 2019. » nous dit l’analyste politique A.Ndiaye.

Que cache le silence de Wade ?

Depuis la réconciliation du 27 septembre 2019 entre Macky Sall et Abdoulaye Wade à la Mosquée Massalikoul Jinaan suivie de la réception de ce dernier le 12 octobre au Palais de la république, la voix du Pape du Sopi semble être totalement acquise à la cause du président Macky Sall.

Y a-t-il eu un deal sur l’affaire Karim Wade qui empêcherait Wade de critiquer toute action de Macky Sall ?

Sur le limogeage de Sory Kaba qui est allé dans le sens de la « fin des mandats » de Macky, Aucune instance du PDS ne s’est prononcée sur le cas du désormais ex directeur des sénégalais de l’Extérieur. Pas un seul mot. Aucun communiqué. C’est comme si le PDS bénissait le limogeage de Sory Kaba.

On peut comprendre le silence de Idrissa Seck qui n’a pas reconnu les derniers résultats de la présidentielle. Mais le PDS qui mène un combat contre l’injustice faite à Karim Wade peut-elle jusqu’à ce point ignorer l’injustice que serait un troisième mandat de Macky Sall rien que pour les beaux yeux du fils du Pape du Sopi.