Le PS fait du « Sory Kaba »…Macky va-t-il virer les ministres socialistes ?

Le « troisième mandat » de Macky pollue l’atmosphère politique au Sénégal. Cette fois-ci c’est du côté des alliés que des voix se font entendre.

Sory Kaba a été limogé de son poste de Directeur général des Sénégalais de l’Extérieur pour avoir déclaré que le Président Macky Sall en était à son deuxième et dernier mandat à la tête de l’Etat du Sénégal, comme le veut la Constitution. Le pauvre, il ne lui a fallu que quelques heures pour avoir fait sa sortie au cours de l’émission Grand Jury de la RFM pour perdre son poste de Directeur général des Sénégalais de l’Extérieur, après avoir subi toutes sortes de lynchage médiatique de la part de certains de ses camarades au sein de l’Alliance pour la République (APR).

Un signal fort lancé à tout responsable au sein de l’APR qui serait tenté de suivre la même voie que Sory Kaba. La question d’un troisième mandat pour le Président Macky Sall risque d’être au cœur des prochains débats au Sénégal. Et, les alliés du Président de la République et de l’APR au sein de la coalition Benno Bokk Yaakar (BBY) ne sauraient esquiver le débat. Ils étaient là tous, aux premières loges lorsqu’il s’agissait d’engager le combat contre la participation de Me Abdoulaye Wade à un troisième mandat en 2012.

Le porte-parole du Parti socialiste (PS), député à l’Assemblée nationale, Abdoulaye Wilane donne le ton. Le maire de Kaffrine comme Sory Kaba rappelle que le Président Macky Sall est à son dernier mandat.

« Je me réfère à ce qu’il (Macky Sall) avait dit, mais je me réfère surtout à la souveraineté populaire et à l’intelligence des citoyens sénégalais qui ont adopté cette Constitution par référendum », déclare Wilane qui rappelle que ce que Macky avait dit c’était l’impossibilité d’effectuer un 3ème mandat puisque la constitution était verrouillée.

Ce qui doit être pris comme la position officielle du PS dont Abdoulaye Wilane est le porte-parole. Avec une telle position prise ouvertement alors qu’on n’a pas terminé d’épiloguer sur la sortie de Sory Kaba, quelle va être la position du Chef de l’Etat et de son parti, l’APR vis-à-vis du PS. Visiblement, on risque de se diriger vers un clash au sein de la majorité présidentielle.

La Rédaction de xibaaru