Ultimate magazine theme for WordPress.

1000 Milliards du force Covid-19…Macky doit éviter le chaos

0

Haro contre les fossoyeurs de la nation : Président Macky, il est temps de vous ressaisir

Dans toute guerre engagée, plus le décor devient macabre, plus les vautours rôdent. Au Sénégal, le décor n’est pas arrivé à être sinistre (Que Dieu nous en préserve), mais les vautours survolent le ciel. Du Président Macky Sall, l’on ne lui demande que de se lever du lit puisqu’il est déjà réveillé et de pouvoir reprendre les choses en main. Les 1000 milliards FCFA pour être mis à la disposition du comité Forces covid-19 mettent dans tous leurs états les charognards qui, plus que le peuple est dans la souffrance, plus ils pourront ramasser ses morceaux en reste.

Leur dessein est plus que funeste. Des interventions intempestives sont en train d’être notées dans la justification des attributions du marché d’acquisition du riz ainsi que de celui de l’acheminement des denrées à l’endroit des populations démunies dans le cadre de la guerre liée à la pandémie du coronavirus. L’heure est grave, les diseurs de bonne aventure, le Président de la République Macky Sall doit s’en méfier.

Depuis le début, il lui avait été mis en alerte de ne pas laisser le ministre du Développement communautaire, de l’Equité sociale et territoriale, son beau-frère, Mansour Faye avoir la conduite de la gestion des aides devant parvenir aux populations démunies. Le Président de la République Macky Sall a fait fi de tout cela. Aujourd’hui, alors que l’on en est qu’au début de la mise en place du Plan de résilience économique et social lancé par lui, le Président Macky Sall, approuvé par tout l’ensemble des forces vives de la nation, voilà que le consensus qui avait été noté, vole en éclats.

Triste, parce que, en laissant agir le ministre Mansour Faye dans ce dossier si sensible à une étape de l’histoire de la nation, le Chef de l’Etat a comme ouvert la porte à des mercenaires sans pitié. Sans foi, ni aucun scrupule, ils sont décidés à jeter tout leur dévolu sur les milliards de FCFA destinés à aider de pauvres populations appelées à souffrir des conséquences de la guerre contre le coronavirus.

L’histoire retiendra, sans que l’on ne sache pour le moment les raisons, même si elles seront élucidées dès la fin de la guerre, que Mame Boye Diao, directeur des Domaines, Racine Sy de l’hôtellerie et du tourisme, ont cru bon, chacun en ce qui le concerne respectivement, de s’ingérer dans des domaines qui ne les concernent nullement.

Mame Boye Diao défend avec acharnement les conditions dans lesquelles le marché d’acquisition du riz a été octroyé. Quant à Racine Sy qui se met déjà dans la peau du Procureur de la République au point de proférer des menaces, lui défend les conditions d’acquisition du marché d’acheminent des denrées.

Il est vraiment temps pour le Président de la République de se ressaisir et de reprendre les choses en main. Macky Sall court le risque de plonger le Sénégal dans ce qui constituerait le plus gros scandale à travers toute son histoire.

La rédaction de Xibaaru

laissez un commentaire