Aliou Sall et Mansour Faye « royalisent » Macky Sall

On est en plein, non pas dans la célébration, mais dans le culte de la personnalité du président de la République Macky Sall. Et bizarrement, ce sont ceux-là qui devaient le protéger qui sont à la manœuvre. D’abord, le frère utérin, Aliou Sall. Le maire de Guédiawaye a, en effet, donné le nom de son frère de chef d’Etat à une école de sa circonscription. Ensuite, ce fut le tour du beau-frère, Mansour, de s’engouffrer dans la brèche en baptisant une avenue du nom du mari de sa sœur.

Ce qui donne des idées aux autres flatteurs d’égos qui n’attendaient que le signal pour baptiser et débaptiser à tout va.

Source Walf