Ultimate magazine theme for WordPress.

Aly Ngouille Ndiaye lance la vente des cartes de l’APR à Mbacké

Aly Ngouille Ndiaye de l'APR
0

L’alliance pour la République (APR) est dans une dynamique de reconstruction avec la vente des cartes du Parti. C’est dans cet ordre d’idées que le Ministre Aly Ngouille Ndiaye a été désigné superviseur de l’APR par le président Macky Sall pour le département stratégique de Mbacké.

En présence de plusieurs responsables politiques de la mouvance présidentielle, venus des communes rurales, de Touba et particulièrement de Mbacké avec le maire Gallo Ba, le superviseur du parti républicain a d’emblée décliné la circulaire qui acte la vente des cartes.

Pour le département de Mbacké, un quota de plus de 83.000 cartes de l’APR a été alloué et naturellement, la commune de Touba s’est taillée la plus grande part avec quelques 630.000 à repartir entre les responsables de l’APR pour la vente. Cependant, des doléances ont été portées à l’attention de Aly Ngouille Ndiaye. Selon Bathie Sogue, responsable des jeunes de l’APR de la commune de Touba,  les défaites répétitives notées  s’expliquent par le fait que la ville sainte n’est pas bien pourvue en termes de responsabilité à savoir des ministres, directeurs généraux et autres présidents de conseil d’administration capables de prendre en charge les préoccupations des militants et des populations en général.

A cela s’ajoute le fait que les jeunes n’ont pas de travail et ne sont pas non plus embauchés dans les grandes sociétés d’état comme le Port Autonome de Dakar (PAD), le COUD entre autres.  Et pour ce qui est des femmes, Bathie Sogue dira aussi que de petits financements de 50000 frs à travers les programmes comme la DER ne règlent pas leurs problèmes.

apr
Lors de la vente des cartes, les femmes de l’APR brandissent des pancartes pour soutenir une députée agressée à l’Assemblée

Pour conclure son intervention, le responsable aperiste dira que seul le président Macky Sall peut régler définitivement les problèmes de Touba car durant 12 ans de règne, pas un seul ministre n’a été nommé dans le département, ce qui a toujours été décrié par tous les militants de l’Allliance Pour la République.

D’autres personnes ont aussi souligné que le département de Mbacké qui a été zappé de la première phase du programme PUDC doit être intégré dans la deuxième partie avec l’électrification rurale, l’installation des forages et de pistes de production pour désenclaver les villages.

Conscient de l’importance du département de Mbacké, le supérieur désigné par le président Macky Sall a pris bonne note et Aly Ngouille Ndiaye de rassurer qu’avec son collègue ministre Gallo Bâ, que les doléances seront transmises et un suivi se fera pour que des solutions rapides soient apportées.

Abdou Marie Dia pour xibaaru.sn

laissez un commentaire