Ultimate magazine theme for WordPress.

Malick Wade Gueye de l’APR descend le ministre de la Justice Malick Sall

Malick Wade Gueye (à gauche) et Malick Sall (à droite)
0

Après la sortie du ministre Malick Sall qui a choqué les Sénégalais, toute obédience confondue, les réactions fusent de partout. Nous vous livrons l’intégralité de l’appel de Malick Wade Gaye de l’APR Espagne…

Le Sénégal n’a pas besoin de tels hommes pour diriger un ministère…

Par Malick Wade gueye de l’APR Espagne

Après la réélection du président Macky Sall en 2019, Maître Malick SALL est nommé en avril 2019, Garde des sceaux, ministre de la Justice. Mais depuis cette date, il n’a rien réussi ; sa communication est catastrophique. Or la justice désigne avant tout une valeur, un idéal moral, un concept philosophique dont la caractérisation paraît à la fois instinctive (le sentiment d’injustice ou de justice s’impose à nous). Donc celui qui l’incarne au plus haut sommet doit se garder de faire des bêtises, de dire mal et d’agir maladroitement. Il ne doit même pas montrer son appartenance religieuse, ethnique ou confrérique dans un État laïque.

La justice nous permet de vivre ensemble en harmonie, elle respecte le principe d’égalité dans l’intervention des personnes. Mais nous avons tous écoutés et entendus le ministre de la justice ce 25 juin 2021, il a traité certains députés d’ânes et le comble de tout, il rabaisse une religion dont les 80% de ses préceptes parlent de la Paix. Jesus dit :« Si quelqu’un vous gifle à la joue droite, tendez-lui la joue gauche ». Il ne s’agit pas de se laisser piétiner, mais de laisser à Dieu de nous inspirer et peut-être de nous faire sortir de la violence programmée car l’être humain est doté d’intelligence et de raison.

De tels comportements me font dire qu’il faut que son Excellence le président Macky SALL revoit son entourage et de se pencher vers le côté HUMAIN au lieu de celui purement POLITIQUE. Ce n’est pas parce qu’on est un homme politique dans une localité qu’on est apte à diriger un ministère. Un gouvernement doit être composé d’hommes et de femmes compétents d’abord et dont tout l’être repose sur la tempérance, le courage, la justice, mais également sur la prudence, l’équilibre et la retenue face à toutes attaques. Il faut de la perfection morale, être surtout la bonne personne à la bonne place.

Comme le dit bon nombre de sénégalais, il y’a dans le gouvernement de son Excellence le président Macky SALL, des ministres qui n’ont pas leur place. Son Excellence le président Macky SALL est un vrai homme d’Etat à la vision politique pertinente adossée à l’équité territoriale, avec des réalisations dans tout le pays, des programmes qui prennent en charge les besoins vitaux des populations. On ne le critiquera jamais sur un bilan.

Cependant, certains de ses collaborateurs prêtent le flanc par les comportements, la communication ou l’action. C’est cela même qui lui fait perdre des points surtout qu’aujourd’hui, le Sénégal n’a plus de Premier Ministre pour harmoniser les interventions des uns et des autres.

Vivement le retour du poste de premier ministre ou tout simplement changer certaines personnes pour avoir une équipe plus efficace pour la satisfaction des attentes de la population. Après les sorties des ministres des sports à la suite des vérités de l’international Sadio MANE, du ministre de l’intérieur à la suite des événements de Mars dernier, voici que le ministre de la justice enfonce le clou.

Les sénégalais tolèrent tout sauf l’arrogance, le mépris et le manque de respect. Être ministre ne veut pas dire être au-dessus de tout le monde. Il y en a mêmes qui ne répondent même pas aux messages à plus forte raison aux appels et pourtant, nous ne voulons qu’ils réussissent leur mission que son Excellence le président Macky SALL notre leader politique leur a confié. Mais hélas ! Ils se croient être autre chose que des être humains. Qu’ils reflètent un peu le personnage du président s’ils veulent réussir. J’ai dit.

Malick Wade Gueye APR

laissez un commentaire