Ultimate magazine theme for WordPress.

APR : Macky ne contrôle plus ses troupes…

Les jeunes de l'APR Pikine interpellent Le président Macky
0

Depuis un certain temps, une vague de « rébellion » se manifeste au sein du parti au pouvoir. Une situation qui semble montrer que le Chef de l’Etat Macky Sall ne contrôle plus ses troupes au sein de l’APR. Ses partisans, de jour en jour, dérivent sur les plateaux de télés, sous les micros des journalistes. Et les zones de conflits s’intensifient dans les différentes bases de l’APR de Dakar à…Saint-Louis.

Cissé Lô : l’intouchable…

Moustapha Cissé Lô semble intouchable au sein du parti. Malgré ses déclarations incendiaires, au sein de l’Apr, personne n’ose le remette sur les rails. Lors de son entretien accordé à L’Observateur dans sa parution du mercredi 4 décembre, Cissé Lô a fusillé Macky et ses alliés sans que « El pistelero » ne soit inquiété.

Boughazelli: l’homme au faux billet…

« Baye Fall » de Macky Sall, ce fidel lieutenant du président n’a rien trouvé de meilleur que de se lancer dans une affaire de trafic de faux billets malgré son statut de député. Arrêté, il a été placé sous mandat de dépôt ce qui a créé la colère de ses pairs de l’Apr notamment de son Mentor le Président Sall.

Rififi à Kaolack

La guerre entre les responsables de l’APR de Kaolack rend le parti présidentiel ingouvernable dans la capitale du Sine Saloum. Mariama Sarr et Modou Ndiaye Rahma fusillent leurs adversaires par la plume acerbe de Ablaye Khouma.

Tyrannie à Dakar

A Dakar, Yakham Codou Mbaye, le patron du Soleil veut régner par la terreur se complaisant dans sa position de cardinal de Richelieu du président Macky. Il est parti pour être le patron autoproclamé de l’APR de Dakar.

Inimitié à Mbour

A Mbour, l’inimitié entre les responsables de l’APR, Me Omar Youm et Cheikh Issa Sall, a atteint son paroxysme. Ils s’attaquent par presse interposée, mais aussi par des structures et autres mouvements de jeunesse qui leur sont plus ou moins fidèles.

Trahison à Saint-Louis

A Saint-Louis, les partisans de l’ex ministre Mary Teuw Niane victime de la familiarité de Mansour Faye avec le président du parti, ne pardonnent pas la « lâcheté » du maire de Saint-Louis et lui promettent une guerre sans merci.

La nomade politique

Il y a aussi Mimi Touré, la patronne du CESE, devenue une nomade politique qui a du mal à imposer sa marque de fabrique dans les localités de Grand-Yoff, Kaolack, ou encore Tambacounda. Elle cherche à s’imposer au niveau d’un « APR national » qui n’existe pas encore.

Le soleil semble ainsi s’obscurcir pour le Parti de Macky Sall qui semble dépasser par ses troupes.

Aliou NGOM pour xibaaru.sn

laissez un commentaire