Attention Sénégal…un danger nous guette

J’ai peur pour mon pays, le Sénégal, non pas parce qu’il y aura un cataclysme ou une guerre civile. J’ai peur pour mon pays parce que nous perdons de jour en jour nos valeurs ancestrales qui constituaient le ciment de cette nation. J’ai peur parce que le mensonge prend le dessus sur la vérité, la médiocrité sur le mérite, l’hypocrisie sur la franchise, le vol est érigé en règle.

Avec cette affaire qui défraie la chronique, on a l’impression que la vie s’est arrêtée et tout bascule dans les profondeurs abyssales des gisements du pétrole et du gaz et cela nous rend encore plus malheureux qu’on ne l’était avec la découverte de cette malédiction.

Au jour d’aujourd’hui, aucune goutte de pétrole n’a encore coulé et l’on assiste déjà   à une recrudescence de déballages qui sèment le bordel un peu partout dans le pays.

Le frérot du Président qui fait l’objet d’une accusation de BBC, le Procureur qui ouvre une enquête. On applaudit des deux mains pourvu tout simplement que la politique ne s’en mêle pas et que toute la lumière soit faite car il y va de la crédibilité de notre cher Sénégal.

Cela ne doit pas être un règlement de compte entre politiques, mais une occasion pour notre pays de montrer à la face du monde qu’on est une grande nation et qu’on a de leçons à recevoir de personne. Nous attendons avec impatience et avec beaucoup d’intérêt l’entrée de la justice dans la danse et prions Dieu pour que cela ne soit pas une occasion pour nous offrir une chasse aux sorcières. En cela nous faisons entièrement confiance au Procureur de la République pour que toute la lumière puisse jaillir.

Feu Houphouët Joigny disait  » si un lézard pénètre dans un mur, c’est parce que le mur s’est lézardé. » Pour un Sénégal de paix et de concorde, nous devons retourner aux valeurs et principes que nos ancêtres nous ont légués. Notre jeunesse est désœuvrée, notre dignité bafouée, où va le pays ?

Abdou Marie Dia pour xibaaru.sn