Ultimate magazine theme for WordPress.

Bambey : Urgences Panafricanistes dénonce le vampirisme foncier

0

C’est avec beaucoup d’émotion que nous nous sommes rendus ce jour à Bambey pour épauler le Collectif pour la Défense des Terres de Bambey. Nous avons rencontré sur place une population peinée et complètement meurtrie mais qui a su rester digne et courageuse.

Les « Bay Deuk » comme les appelle-t-on sont menacés d’EXPULSION de leur propre maison ou ils habitent depuis plus de 20 ans. Leurs champs ont été CONFISQUÉS par la mairie et leur cimetière est menacé de DESTRUCTION.

Le lotissement de la ville de Bambey est digne d’un vrai scénario !

La mairie de Bambey vole et pille les terres de ses habitants !

bambey

Le partage des terres après lotissement fait l’objet de magouille du début à la fin du processus. La liste d’attribution des parcelles est enlevée 48h après affichage et le procès-verbal de délibération accaparé.  Comment expliquer ce manque de transparence ? Certainement pour cacher les malversations dont sont victimes les populations. Comment expliquer que seulement 33% des bénéficiaires des parcelles sont des habitants de Bambey ? Y a-t-il un Sénégalais qui devrait avoir plus d’avantage que d’autres ? La question que tous les bambeyois se pose est qui sont les bénéficiaires des 67% qui restent ?

Le plan d’aménagement de la ville complètement bouleversé :Les autorités municipales, sans aucun scrupule ont lotis un cimetière et des réserves de la ville qui doivent être d’utilité public.

 Nous exigeons de la mairie :

– qu’elle procède a l’annulation de l’attribution fallacieuse des parcelles

– qu’elle redistribue les parcelles en respectant les critères d’attribution

– qu’elle rende au bay deuk ses terres et ses champs.

Nous accusons la présidente du conseil départemental Aïda Mbodj de son silence complice signe de trahison.

L’Etat du Sénégal à travers ses représentants semble valider cette injustice car aucun n’effort n’est consenti par eux jusqu’à présent.

Que les autorités municipales prennent leurs responsabilités dans les plus brefs délais, le cas échéant notre prochain voyage à Bambey ne sera pas une visite de courtoisie.

laissez un commentaire