Bernadette Chirac très affaiblie…sa santé se dégrade

Les confidences d’une proche sur la santé de l’ancienne Première dame

Jacques Chirac nous a quittés ce jeudi 26 septembre à 86 ans. L’ancien chef de l’Etat s’est « paisiblement » éteint parmi les siens, dans un hôtel particulier rue de Tournon. Les hommages se sont multipliés depuis l’annonce de sa disparition. Peu de visiteurs ont pu venir se recueillir devant la dépouille de l’ex-Président. Il y a eu François Pinault, puis le président Emmanuel Macron.

C’est pour protéger et préserver la santé de Bernadette Chirac que, après François Pinault, seul Emmanuel Macron a été autorisé à venir se recueillir. Les proches de Bernadette Chirac la disent « très fatiguée », « fragile ». « Elle est très affaiblie », confie sa collaboratrice Catherine Besançon. Elle est « profondément meurtrie », ajoute un proche du couple. L’ancienne Première dame est très affectée par le drame personnel vécu en 2016. « Depuis la disparition de Laurence, Madame Chirac n’est plus la femme que les Français ont connue », relate le Parisien.

Erwan L’Elouet, l’auteur du livre Bernadette Chirac, les secrets d’une conquête paru en février 2019 nous confiait récemment : « La dernière fois que je l’ai rencontrée, c’était en octobre 2018, chez elle rue de Tournon, à Paris. Agée de 84 ans, elle était déjà très fragilisée mais encore vive intellectuellement. J’avais à lui montrer beaucoup de photos de sa vie pour qu’elle les commente et nous n’avons eu aucun mal à converser. Elle qui a toujours donné l’image d’une battante était maintenant dans un fauteuil roulant mais je n’étais pas surpris car elle s’était présentée comme cela lors de l’inauguration de l’avenue Jacques-et-Bernadette-Chirac à Brives, quelques mois plus tôt. »