CAF : Augustin Senghor…candidat du changement

Augustin Senghor président de la FSF

Me Augustin Senghor officialise sa candidature à la présidence de la CAF et se définit comme « l’homme du changement ». Selon le président de la Fédération sénégalaise de football (Fsf), nombreux sont les acteurs du foot africain qui l’ont sollicité pour qu’il dépose sa candidature. Chose faite, ce 16 novembre 2020.

« Cette décision est la conséquence d’une conjonction de différents facteurs. Tout d’abord, un grand nombre de présidents de fédération m’ont sollicité avec beaucoup d’insistance, durant les jours précédant la date limite, pour que je porte ma candidature au plus haut poste de l’instance dirigeante du football continental. Il est souvent arrivé que des acteurs du football africain me suggèrent d’envisager et de me préparer à une telle candidature. Je dois dire aussi que je n’ai pas été insensible à cette marque de considération et de confiance de mes pairs africains », a-t-il déclaré lors d’une rencontre, ce lundi, avec la presse.

Avant de rajouter : « Aujourd’hui, je suis prêt à répondre à l’appel de l’Afrique et de son football pour un tout autre challenge exaltant et de dimension continentale. Je suis prêt à le relever avec l’intime conviction qu’il faut créer une nouvelle dynamique positive symbolisée par un Comité Exécutif solidaire et travaillant exclusivement et en permanence dans l’intérêt du football africain avec un leadership affirmé et rassembleur. Je crois en mes capacités et en mes valeurs intellectuelles, éthiques et morales et surtout estime pouvoir être ce visionnaire, ce bâtisseur et ce fédérateur dont le monde du Football africain a besoin pour sortir de l’ornière et se mettre définitivement et irréversiblement sur les rampes du développement qui lui permettra d’effacer progressivement le fossé entre la CAF et les autres Confédérations tant au niveau sportif que de la gouvernance.

Je dois, cependant, à la vérité dire que ces dernières années, malgré toutes les clameurs et rumeurs colportées ici et là sur la gestion de la CAF, des avancées notables ont été réalisées dans beaucoup de domaines par les dirigeants en place et il me plaît ici de saluer et de rendre hommage au Président Ahmad et mes collègues du comité exécutif sortant. Dans mon cheminement au sein de la CAF, j’ai aussi rencontré des hommes qui, chacun à sa manière, aura apporté une contribution substantielle à la construction du socle sur lequel je souhaite édifier cette CAF du futur que je promet aux amoureux du Football de notre Continent au potentiel immense. Je suis fier d’être un produit du sport et du football sénégalais qui m’ont tout donné et c’est l’occasion pour moi de remercier pour leur soutien, au moment d’entamer cette nouvelle aventure, les acteurs du football sénégalais dans leurs différentes composantes, mais aussi Monsieur Diagna Ndiaye, Président du CNOSS et tous les membres du mouvement sportif, sans oublier la presse sportive ».