Ultimate magazine theme for WordPress.

Choix du PM…Macky fuit les faucons du Palais

0

Le président Macky Sall doit choisir son futur premier ministre (PM) après les élections Locales qui auront lieu le dimanche 23 janvier 2022. Et depuis cette annonce du président de la République, les chapelles politiques affûtent leurs armes et les challengers redoublent d’astuces et de campagne de séduction pour attirer l’attention du maître des décrets…Et les faucons du Palais qui ont aussi leur candidat ne veulent pas se laisser dominer par le prochain locataire de la primature. Et à la présidence, c’est un jeu de cache-cache entre les faucons et le « Patron ».

Les faucons du palais ne veulent ni de Mahammed Dionne à la primature encore moins d’Amadou Ba ou d’Amadou Hott. Ils ont leur candidat. Et la primature sera la consécration du faucon en chef qui veut mettre un de ses poulains au poste tant convoité. Alors ils font tout pour torpiller tous ceux dont les noms sont chuchotés dans la presse. Et c’est le branle-bas de combat au sein de la présidence. Les faucons et leurs amis bloquent toutes les audiences. Et ils cherchent à faire passer leur candidat pour le meilleur challenger…

macky
L’ombre du candidat des faucons au poste de premier ministre (PM)

Le président de la République est un politicien chevronné qui sait comment déjouer les pièges ; Macky Sall a déjoué le piège de Wade en 2012 pour le battre ; Il a ensuite fait de son pire ennemi politique, un doux chiot de compagnie qui se prend pour son numéro deux. Et ce ne sont pas les faucons qui vont détourner le président de son objectif. Et selon des sources, Macky Sall évite depuis un certain temps les faucons qui sont dans les coulisses attendant que le « patron » soit libre…

Le patron n’a plus de temps. Depuis son retour d’Abuja, plusieurs audiences avec ses collaborateurs ont été annulées. Et ses conseillers les plus proches n’arrivent plus à voir le « boss ». Il serait, selon nos sources, en train de faire les derniers réglages pour les campagnes pour les Locales. Et le président n’a qu’un seul interlocuteur qui est le coordonnateur de Benno bokk Yaakaar, Amadou Ba qui est sur le terrain. Et cela n’arrange pas les faucons.

Macky Sall fuit les faucons et les pseudos marabouts qui pullulent dans les salles d’attente du Palais pour chercher à placer des pions pour leurs protégés. Et Macky Sall, comme à toute veille de remaniement, s’isole pour ne pas subir des pressions de son entourage. Et le président sait que les faucons sont aux aguets. Alors consigne a été donnée de filtrer les entrées et sorties ente le secrétariat général et la Présidence…

Le président Macky Sall a deux challenges. La victoire aux locales et le choix judicieux d’un premier ministre qui pourrait coordonner le gouvernement et rendre visible ses réalisations. Et il veut être loin des querelles de chapelles. Certains collaborateurs, alliés et les anciens ministres qui avaient l’habitude de recevoir nuitamment les appels du président sont sevrés ces derniers temps car le président veut éviter des fuites ou de se laisser perturber.

La Rédaction de xibaaru

laissez un commentaire