Coronavirus : Le PCDS exprime son soutien à Macky et invite les médias à…

L’irruption du Coronavirus  dans notre pays préoccupe  au plus haut  les militants du Parti Convention des Démocrates du Sénégal (PCDS). Dans un communiqué transmis à nos soins, son leader, Samba Bathily et camardes, après avoir loué les efforts  multiforme consentis par le régime en place pour conjurer le mal, invitent, sur ces entrefaites , les médias sénégalais à adopter un langage de raison et une communication pédagogique : «A ce jour, un problème grave qui a occasionné 100 774 malades, 3 462 morts dans 75 pays mobilise l’attention du monde entier obligeant ainsi les pays, les communautés à s’unir pour mettre fin à la propagation du nouveau coronavirus. Avec 4 cas au Sénégal dont 1 guéri, le virus covid 19 vient de déclarer la guerre à tous les sénégalais. Le PCDS exprime son soutien au Président Macky Sall, au Ministre de la Santé et à l’ensemble du gouvernement pour les actions entreprises, symbole de réactivité éclairée, de transparence et de rigueur pour prendre en charge ce fléau avec la mise en place d’un dispositif de surveillance, de veille, d’alerte et de riposte(budget un milliard quatre cent millions) », lit-on dans un communiqué signé par  le Secrétaire National de la dite formation politique. Les inconditionnels de l’ancien député rewmiste, de renchérir : «Nous invitons les médias et les réseaux sociaux à adopter un langage de raison et une communication pédagogique, permettant de faire face aux périls, dissiper les incertitudes et non de les aggraver. » Et les «Conventionnistes-Démocrates» de rappeler certaines règles de bon usage pour éviter la propagation de cette très médiatisée pathologie : «D’après l’OMS(Organisation Mondiale de la Santé), en l’absence d’antiviraux et de vaccins efficaces, comme dans toutes les épidémies de ce type, l’information diffusée rapidement à l’ensemble de la population, les mesures barrières (masque, lavage des mains), l’isolement des malades, leur transport direct vers les services spécialisés sans passer par les urgences, le suivi rapproché des personnes qui ont été en contact avec les malades pendant au moins les 7-14 jours de l’incubation, la protection stricte du personnel médical en contact avec les malades, sont les seuls moyens d’éviter la propagation de l’épidémie. Chers compatriotes nous pouvons toutefois enrayer cette flambée sans précédent si nous agissons dès à présent. Pour ce faire, il faut une réponse inédite, animée par la solidarité, la prudence, la vigilance, la responsabilité et la collaboration de toutes les couches, toutes les entités publiques ou privées de notre cher pays. Déployons les efforts de sensibilisation pour le respect strict des règles de comportement et prions Dieu pour une mort rapide de ce virus au Sénégal et dans le monde. »