Coronavirus…L’Etat doit réquisitionner le King Fahd Palace

Face au manque d’infrastructures dans la guerre contre le coronavirus : L’Etat doit réquisitionner le King Fahd Palace

Un des fleurons de l’industrie hôtelière nationale, lorsqu’il avait été construit sur financement de l’Arabie Saoudite qui l’a offert au Sénégal pour lui permettre d’abriter pour sa première fois le sommet de l’Organisation de la conférence islamique (OCI), le Méridien Président baptisé par la suite le King Fahd Palace perd de son charme. Placé dans une zone géographique très à l’abri et isolée, le King Fahd Palace voit sa situation financière devenir de plus en plus catastrophique. Le King Fahd Palace fait partie des structures publiques placées en voie de redressement national.

La situation de la structure hôtelière s’aggrave avec le coronavirus qui a déclaré la guerre au Sénégal. Un ennemi puissant dont tous les moyens ne sont de trop pour lui faire face. Depuis l’entrée en guerre du Sénégal contre cet ennemi puissant et destructeur, l’on ne cesse de déplorer les faibles moyens de l’Etat afin de le combattre. A Dakar, seule la clinique des maladies infectieuses de l’hôpital Fann abrite les personnes infectées de coronavirus. Les capacités d’accueil de la clinique des maladies infectieuses de l’hôpital Fann sont plus que faibles.

L’Etat du Sénégal face à la situation doit faire preuve d’imagination, et avoir recours à s’il le faut à des structures dont le fonctionnement est réduit quasiment à zéro. Parmi ces structures, se trouve le King Fahd Palace. L’Etat du Sénégal doit penser d’ores et déjà à sa réquisition pour le transformer provisoirement en une structure sanitaire pouvant accueillir le nombre de patients atteints de coronavirus, si les choses viennent à déborder. Avant même que l’ennemi ne déclare la guerre au Sénégal, Le King Fahd Palace à cause de sa situation moribonde, est dans l’incapacité de remplir ses chambres devenues vides. Ce qui permettrait au cas où la situation deviendrait catastrophique, de maintenir le personnel préparé déjà en poste avant qu’il ne soit envoyé en chômage technique.

Situé dans une zone isolée et protégée, le King Fahd Palace s’offre comme une alternative face au manque de structures sanitaires pour abriter tous ceux qui seront atteints de coronavirus. Face à la menace terrible que constitue le coronavirus, l’heure ne doit plus être à la complaisance. L’Etat doit bien travailler sur cette solution de réquisition du King Fahd Palace.

La rédaction de Xibaaru