Covid-19 : Le virus plombe le trafic aérien du Sénégal

La pandémie de la Covid-19 a porté un véritable coup de massue au trafic aérien du Sénégal avec une forte baisse de 50,98% du nombre de passagers enregistré à l’aéroport international Blaise Diagne (AIBD) à l’issue du premier semestre 2020 comparé à la même période de l’année 2019, selon les données établies par l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA).

Le cumul de ces passagers enregistrés durant cette période s’est établi à 609.811 contre 1.244.251 au premier semestre 2019, soit une baisse de 634.440 passagers en valeur absolue. Cette situation est essentiellement imputable à la mesure de fermeture de l’espace aérien sénégalais prise par les autorités gouvernementales pour éviter les cas d’importation de coronavirus.

Avec un nombre de 306.505, les passagers au départ représentent 50,26% de la totalité des passagers enregistré à l’AIBD durant la période sous revue contre 44,97% à 274.280 pour les passagers à l’arrivée et 4,75% à 29.026 pour ceux en transit.

Les passagers enregistrés à l’AIBD durant la période sous revue ont été transportés par des aéronefs dont le nombre total s’est établi à 8.988 contre 16.125 durant le premier semestre 2019, soit une baisse de 7.137 aéronefs. Le fret total transporté par ces avions s’est élevé à 15.397 tonnes contre 19.176 tonnes un an auparavant, soit une baisse de 3.779 tonnes.

Avec Financial Afrik