Ultimate magazine theme for WordPress.

Criminalisation de l’homosexualité : « And Sam Djiko Yi » tire sur le bureau de l’Assemblée

L'association And Samm Jikko yi a reçu la signature des khalifes généraux, des chefs religieux et presque tous les mouvements islamiques pour une loi sur la criminalisation de l'homosexualité au Sénégal.
0

« And Sam Djiko Yi » a fait face à la presse ce mercredi, suite au rejet du projet de loi sur la criminalisation de l’homosexualité. Le mouvement ne compte pas s’arrêter dans sa lutte. Et compte organiser un grand rassemblement national le 20 février prochain sur toute l’étendue du territoire national.

Le coordonnateur, Ababacar Mboup, considère que le bureau de l’Assemblée nationale a jugé, sans le justifier, irrecevable la proposition de loi portant criminalisation de l’homosexualité. Il fustige ainsi la procédure du bureau de l’Assemblée nationale et considère que ce dernier a outrepassé ses prérogatives.

« Il nous faut rappeler qu’un acte administratif doit être toujours signé, daté et notifié à qui de droit. Le bureau n’a notifié au porteur de la proposition de loi ni la réception de ladite proposition ni son supposé rejet», fustige-t-il.

Pour ‘’And Sam Djiko Yi », repris par Igfm, c’est inacceptable que ce projet soit bloqué par seulement 9 personnes. « Neuf personnes ont violé les lois du pays  et le règlement intérieur de l’Assemblée nationale. Ils ont osé dire non à des millions de sénégalais que l’Assemblée nationale est censée représenter. Ils ont montré tout le mépris qu’ils ont vis-à-vis de nos chefs religieux et coutumiers qui sont tous des parties prenantes de la proposition de loi », dit-il.

Le coordonnateur précise que l’objectif de leur combat est de stopper la mise en œuvre de l’agenda pro Lgbt que l’Onu et les forces occultes veulent imposer au reste du monde.

laissez un commentaire