Ultimate magazine theme for WordPress.

Crise entre transporteurs Sénégalais et Gambiens…Le ton monte

Papis Touré président des transporteurs de Ziguinchor
0

La menace de l’Union nationale des transporteurs de la Gambie laisse indifférents les transporteurs de la gare routière de Ziguinchor.

La menace de l’Union nationale des transporteurs gambiens de   fermer la frontière aux véhicules de transport commun sénégalais laisse indifférents les transporteurs sénégalais. Dans un entretien accordé à XIBAARU et Horizon7, le président des transporteurs de la gare routière de Ziguinchor rassure que demain comme tous les autres jours, des véhicules de transport commun quitteront Ziguinchor pour Dakar et Dakar pour Ziguinchor en passant par le pont de Farafégné (en territoire Gambie). Le patron de la gare routière de Ziguinchor précise que si toute fois leurs homologues gambiens exécutent leurs menaces, les autorités sénégalaises devront prendre leurs responsabilités. Les autorités dont il accuse d’être à l’origine de cet mal entendu. Un mal entendu qui est la conséquence de la distribution inéquitable des licences.  Selon Papis Touré  » L’état du Sénégal a négocier avec la Gambie 100 licences pour les transporteurs gambiens contre 150 pour les transporteurs sénégalais ». Ce que dénoncent Papis Touré et ses camarades qui considère que le nombre de transporteurs sénégalais fait plus de quatre fois celui des gambiens. Et pour lui la seule façon de régler cette différence, les deux Etats doivent revoir la distribution des licences. Il préconise comme solutions, si tout fois la situation n’est pas décantée, que chacune des parties opère dans leur circonscription. « Et pour les transporteurs sénégalais la voie de contournement reste une autre alternative » a-t-il conclu.

laissez un commentaire