Daniel Craig : l’interprète de James Bond a décidé de déshériter ses enfants

Dans une interview accordée au magazine Saga, Daniel Craig s’est confié sur l’épineuse question de l’héritage. Il a révélé qu’il ne souhaite pas laisser grand-chose à ses filles le jour de sa mort.

Daniel Craig, interprète de l’agent secret James Bond au cinéma depuis 2006, est à la tête d’une fortune estimée à 150 millions de dollars. Rien que pour le 25ème opus de la saga, baptisé No time to die, l’acteur britannique aurait touché la coquette somme de 25 millions de dollars. Avec une fortune aussi colossale, Daniel Craig aurait de quoi faire des heureux autour de lui. Mais que nenni, son argent, il ne compte pas le laisser à ses filles le jour de sa mort !

« Ma philosophie est de m’en débarrasser »

Questionné par le magazine Saga, repris par le Daily Mail, l’acteur de 52 ans a révélé qu’il ne compte rien laisser à ses deux filles. “Je ne veux pas laisser beaucoup d’argent à la prochaine génération. Je pense que l’héritage est quelque chose d’assez déplaisant. Ma philosophie est de m’en débarrasser ou de tout donner avant de partir”, a-t-il expliqué. Des propos qui risquent de résonner aux oreilles de Laura Smet et de David Hallyday. En effet, les enfants de Johnny Hallyday ont dû se battre pour faire valoir leurs droits concernant l’héritage de leur père, décédé le 5 décembre 2017.

Daniel Craig est papa d’une petite fille née en 2018 avec l’actrice Rachel Weisz (dont le prénom n’a jamais été révélé) et d’une seconde fille, Ella, née en 1992 de son premier mariage avec Fiona Loundon. Cette dernière porte d’ailleurs le nom de sa mère pour sa carrière professionnelle.