Eric Zemmour accusé d’agression sexuelle par une élue Française

Eric Zemmour est dans de sales draps. L’élue PS d’Aix-en-Provence, Gaëlle Lenfant, a accusé, dans un long message, le journaliste de l’avoir agressée sexuellement il y a une quinzaine d’années. Il l’aurait embrassée de force lors de l’université d’été du Parti Socialiste à La Rochelle, au lendemain d’un dîner où auraient aussi pris part Claude Bartolone et Jean-Luc Mélenchon indique nouvelobs.

Le récit commence par le hashtag #balancetonporc. Gaëlle Lenfant l’a publié en réaction à une affiche géante à l’effigie d’Éric Zemmour, accrochée à un échafaudage par un collectif d’extrême-droite. Depuis la publication de ce post dimanche, cette banderole de soutien au polémiste a été retirée, selon France Bleu. Une image qui lui a rappelé un instant de sa vie « dégoûtant ».

« C’était je crois en 2004, écrit-elle. J’étais alors jeune militante du PS et je participais à notre université d’été annuelle, à la Rochelle. La veille, nous avions dîné à cinq dans un petit resto, près du port. Il y avait là Mélenchon, Bartolone, un militant PS des BDR [Bouches-du-Rhône, NDLR], moi, et… ce journaliste du Figaro dont je n’avais jamais entendu parler, Eric Zemmour. »

« Le lendemain matin, je participe à un atelier animé par Mélenchon. Je m’assois, et environ une demi-heure plus tard, Zemmour arrive. S’assoit sur la chaise devant moi. Me reconnaît, me dit bonjour et me demande ce qu’il a raté. Je lui résume l’intervention. L’atelier se termine, je me lève, il se lève aussi. M’attrape par le cou. Me dit Cette robe te va très bien tu sais ? Et m’embrasse. De force. Je me suis trouvée tellement sidérée que je n’ai rien pu faire d’autre que le repousser et m’enfuir en courant. Trembler. Pleurer. Me demander ce que j’avais bien pu faire. »

Sollicité par le journal « Libération », le polémiste n’a pour le moment pas réagi à ces accusations.

laissez un commentaire