Le Sénégal étrenne un nouveau centre d’assistance et de stimulation médicale

Le professeur Diarra Beye vient de réceptionner le nouveau centre du service d’assistance des urgences sanitaires. Un joyau qui se veut pour la formation des médecins mais aussi du parapublic dans la prise en charge efficace des pathologies en stade critique. La cérémonie présidée par le ministre de la santé et de l’action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr s’est déroulée hier.

« Dans le cadre de l’amélioration de la qualité de prise en charge des urgences, la mise en place de ce centre de formation par Simulation médicale en soins et gestes d’urgence, revêt une importance toute particulière, car la simulation médicale passe pour un moyen pédagogique d’amélioration des compétences techniques mais surtout comportementales dans un environnement sécurisé sans aucun risque pour le patient. Elle va permettre à la personne en formation d’être active en situation urgente sans être dangereuse, d’aborder toutes les situations cliniques, habituelles et exceptionnelles et de s’entraîner en équipes multidisciplinaires. Ce centre est le premier du genre au Sénégal et c’est encore la coopération luxembourgeoise qui a accompagné l’Etat du Sénégal pour sa construction et son équipement. Concernant le nouveau siège, c’est l’État du Sénégal qui a entièrement financé les travaux de construction et d’équipement du SAMU national, pour un coût de 487 442 857 FCFA.
C’est dire que l’Etat du Sénégal fait des efforts colossaux pour doter notre pays de moyens appropriés pour faire face aux urgences sanitaires qui, nous pouvons l’imaginer, deviendront plus fréquentes », a déclaré Diouf Sarr.
laissez un commentaire