Ultimate magazine theme for WordPress.

« Grande pharmacie dakaroise » : le Syndicat des Pharmaciens Privés menace de…

0
Le Syndicat des Pharmaciens Privés du Sénégal (SPPS) a annoncé hier mercredi, la convocation prochaine d’une Assemblée générale extraordinaire pour déterminer de la conduite à tenir dans l’affaire dite de la Grande Pharmacie Dakaroise. Il n’exclut pas d’appeler à la fermeture des officines de pharmacie, rapporte le journal Sud Quotidien.
L’affaire dite « de la grande pharmacie dakaroise » connaît des rebondissements. Le Syndicat des pharmaciens privés du Sénégal s’est offusqué hier mercredi, lors d’un point de presse tenu dans ses locaux, de la décision du ministère de la Santé abrogeant l’arrêté qui porte l’autorisation d’exploitation de la pharmacie dénommée « Grande Pharmacie Dakaroise » sise au Plateau, 1 Place de l’Indépendance, au profit de Mme Mbodji Aicha Goundiam.

Selon le Président du Syndicat des Pharmaciens Privés du Sénégal, Docteur Assane Diop, la décision prise par le ministère de la Santé à la date du 11 février 2022, sur la base de la note de présentation du Directeur de la Pharmacie et du Médicament est injustifiable. « La notification à l’intéressée par ce dernier n’a été faite qu’un mois après c’est-à-dire le 08 mars 2022. Ce qui est surprenant, c’est que le même Directeur recommande à Mme Mbodji dans sa note d’information, de déposer un dossier de demande de transfert, alors que l’arrêté portant l’autorisation d’exploitation de son officine a été abrogé un mois auparavant », a–t-il avancé.

Pour Dr Diop, la concernée avait d’ailleurs attaqué cet arrêté devant la Chambre Administrative de la Cour Suprême qui a tranché en sa faveur (arrêt n°51 du 25 novembre 2021) en annulant l’arrêté du ministre de la Santé portant autorisation de transfert de la Pharmacie Nation au rez-de-chaussée de l’Hôtel indépendance. Face à ce qu’il considère comme une injustice en direction de Mme Mbodji, le SPPS renouvelle son engagement pour le respect des lois et règlements régissant la profession.

« Nous userons de tous les moyens à notre disposition pour qu’il en soit ainsi » a déclaré Dr Diop. En outre, le syndicat a invité ses membres à l’assemblée générale extraordinaire qui se tiendra dans les jours à venir. « Le Syndicat des Pharmaciens appelle tous ses membres et sympathisants à se mobiliser pour faire barrage à cette décision inique, qui constitue un précédent dangereux pour la profession.

Le syndicat a exhorté enfin ses membres à répondre massivement à la convocation dans les prochains jours de l’assemblée générale extraordinaire pour déterminer la conduite à tenir face à cette forfaiture. « Nous n’excluons pas de fermer les pharmacies pour que le droit soit rétabli » a averti le Président du SPPS.
laissez un commentaire