Guédiawaye peut être comme Las Palmas si on…

« Déclassez la bande de filaos et Guédiawaye sera comme Las Palmas »…Par Pape Fall

Guédiawaye
Pape Fall, citoyen de Guédiawaye, auteur du texte

La vitesse supersonique à laquelle cette ville de Guédiawaye se transforme, ces dernières années, relève d’un conte de fée.

Des émigrés récemment rentrés au bercail, à cause du coronavirus, en provenance d’Europe, après quelques années d’absence, n’en reviennent pas encore, sont sans voix devant cette mutation rapide et coordonnée, en veulent terriblement à certains journalistes et pseudo activistes, à la critique facile, aux préoccupations funestes, nullement intéresses par ces changements favorablement accueillis par les populations reconnaissantes.

Jadis célèbre, pour les scènes d’agression et les vols à l’arraché, à cause d’un éclairage public défectueux ou inexistant, Guédiawaye est devenue, aujourd’hui, une ville souriante, le soir venu, grâce aux illuminations dans toutes ses artères principales.

Autrefois, les jours de pluie, les rues étaient caractérisées par un ruissellement de boues et de saletés, aujourd’hui, grâce à la clairvoyance et à la témérité de notre vaillant Maire, Aliou SALL, le pavage négocié et réalisé a rendu les rues et ruelles belles et praticables, en toutes saisons.

Egrener le chapelet des réalisations de ce grand Maire, champion du développement local, visionnaire, bourreau du travail et chantre de la rigueur, à Guédiawaye, équivaut à compter le nombre de rues et ruelles tirées des ténèbres vers la lumière.

Il a simplement rendu leur fierté aux habitants de cette mythique cité qui, avec la VDN et le BRT, dégage les prémices d’un futur hub des territoires.

Vous avez très tôt compris et bien compris Monsieur le Maire que le développement du Sénégal passera par le développement à la base et une bonne gestion à la base est une gestion responsable, participative et concertée.

En effet, aussi loin que remonte l’histoire de cette banlieue, du centre nord de la presqu’île du Cap Vert, devenue une très belle cité, nonobstant une densité exceptionnelle de 27 558 habitants au kilomètre carré (en 2015), jamais les marchands ambulants, les maîtres coraniques, les ouvriers, les jeunes, les femmes et les sages, ne sont sentis, autant consultés et impliqués, dans la prise de décisions des autorités locales.

Dans tous les secteurs, les infrastructures et les réalisations du Maire, dont le nom, restera lié, pour la postérité, à la ville de Guédiawaye et à la décentralisation au Sénégal, font foison.

Le train de l »histoire est en marche et malheur à ceux qui ne sont pas à bord, ceux qui ont été abandonnés sur le quai, et qui, le plus souvent, passent tout leur temps à vociférer.

Pape FALL

Citoyen Guédiawaye