Ultimate magazine theme for WordPress.

Hold up sur la mairie de Dakar… Les « démon-crates » dictent leurs lois

0

Proposition de nomination du maire de Dakar par le Chef de l’Etat : Les « démon-crates » dictent leurs lois

Il est plus que temps d’y prendre garde. Car, c’est devenu une réalité. Le Sénégal est devenu un pays dirigé tout simplement par des « démon-crates ». Chapeau à nos gouvernants, la honte ne tue plus au Sénégal ! Alors que l’on se disait, que malgré toutes les enfreintes commises aux droits des libertés, des droits de l’homme, le Sénégal allait tout de même garder son rang en matière de démocratie en Afrique, voilà que des parvenus veulent nous retourner à des années lumières.

Il n’y a qu’eux pour soutenir cette théorie des plus absurdes qu’il faut une réforme de la décentralisation et de la déconcentration pour permettre au Chef de l’Etat d’accorder un statut spécial à la ville de Dakar. Afin de lui permettre de nommer désormais par décret le maire de la ville de Dakar.

Le plan « d’apérisation » de la ville de Dakar devenu une obsession par les tenants du pouvoir au point que le Président Macky Sall, après la terrible débâcle de ses ouailles lors dernières élections locales dans la capitale, ne trouve rien de mieux que d’envoyer ses sous-fifres en éclaireurs afin de tâter le terrain. Qui s’il devient mou, pourra faire retourner le Sénégal à l’époque moyenâgeuse avec le Président de la République qui aura désormais le pouvoir de nommer qui sera le futur maire de Dakar, car la ville va devoir bénéficier d’un statut spécial.

Pour défendre le ridicule, les rigolos qui pensent faire accepter leurs farces de mauvais goût aux yeux des Sénégalais, trouvent subitement une autre stratégie en indiquant qu’il s’agirait également d’autres villes en dehors de Dakar. Le plus curieusement, en dehors des éléments partisans de Khalifa Sall, l’ancien maire de la ville de Dakar, de Mamadou Diop Decroix, aucune autre voix au sein de l’opposition pour dénoncer une telle provocation de la part de certains thuriféraires du régime actuel. Voilà encore, une autre raison de la part de ceux qui sont partie prenante du Dialogue national de s’accaparer de la question afin de mettre de la manière la plus ferme les points sur les i, en mettant un terme définitif à ce débat nocif qui ne fera que polluer la situation nationale.

Avec ou sans l’opposition, tous les défenseurs de la liberté s’uniront debout pour combattre un tel projet néfaste de certains tenants du pouvoir. Savez-vous encore la fin de l’histoire pour ces rigolos qui défendent cette idée de nomination du maire de Dakar par décret du Chef de l’Etat. Rafraîchissez-nous la mémoire. L’individu a été totalement inconnu du bataillon jusqu’à l’élection du Président Macky Sall en 2012. Ne s’appellerait-il pas Pape Mael Thiam. En tout cas, il y a un énergumène qui sur les plateaux d’Info Soir de la TFM, n’a trouvé rien de mieux que de comparer le Sénégal à la Côte d’Ivoire, en soutenant qu’à Abidjan, en lieu et place d’un maire, c’est un gouverneur de district nommé par décret par le Chef de l’Etat. Voilà que sous le régime du Président Macky Sall, c’est maintenant la Côte d’Ivoire qui devient une référence maintenant pour le Sénégal.

La rédaction de Xibaaru 

laissez un commentaire