Ultimate magazine theme for WordPress.

Ibrahima Sène : « Ousmane Sonko est habité par une angoisse existentielle »

Ibrahima Sène du PIT (à gauche) et Ousmane Sonko du Pastef (à droite)
0
Manifestation du 29 juin 2022…Par Ibrahima Sène
Ce jour là, je ne serai pas confiné. Soit je manifeste, soit on m’arrête ou on me liquide » dixit Ousmane sonko !
Voilà un cri de détresse qui témoigne de l’angoisse existentielle qui habite Ousmane Sonko.
Depuis qu’il a été accusé de viol et de menaces de mort par une masseuse de 25 ans, Ousmane Sonko est habité par une angoisse existentielle, lui faisant croire qu’il est victime d’un « complot » qui serait ourdi par le président Macky Sall, pour l’empêcher d’être Président de la République du Sénégal ; ce qui est sa raison de vivre.
Il l’a tellement crié à toutes les occasions que cela est devenu maintenant une obsession !
C’est pourquoi avec l’invalidation de la liste proportionnelle de titulaires, dont il est le porte-drapeau, pour des raisons que lui-même avait déclaré, être de leur propre faute, son obsession existentielle est devenue suicidaire !
Faudrait –il donc le suivre dans cette folie en essayant de faire croire qu’il est dans son bon droit, puisque la Constitution lui aurait permis de défier les institutions dans la rue, pour aller déloger le Président Macky sall par la rue, afin de réaliser son rêve qui l’obsède tant?
Son projet suicidaire a déjà causé 17 morts, il est donc temps de lui faire entendre raison !
Ceux qui l’encouragent à défier à nouveau les Institutions le 29 juin porteront dans leur conscience, tout ce qui pourrait arriver à Sonko et aux manifestants.
En effet, 17 morts, c’est déjà trop !, mais, pour lui, ce n’est pas encore suffisant puisque ce n’était pas suffisant pour faire partir, puisque cela n’a pas permis de faire déloger le Président Macky Sall, pour occuper le fauteuil qui hante ses nuits !
Dans les réseaux sociaux, certains partisans de Sonko écrivent ou disent, sans ambiguïté aucune, que pour faire partir Macky Sall, il leur faudrait au moins 200 morts !
Ne les laissons pas réaliser ce funeste et criminel projet !
Les Autorités religieuses et coutumières, et les Républicains et Démocrates de ce pays, sont appelés pour voler au secours de Sonko, et l’aider à guérir de son angoisse existentielle en lui faisant comprendre,
Qu’il n’est pas né pour être Président de la République du Sénégal, ou mourir, en entrainant des vies innocentes !
Cette folie peut être, et devrait être arrêtée avant qu’il ne soit trop tard le 29 juin 2022 !
Ibrahima SENE PIT-SENEGAL
Dakar le 21 juin 2022
laissez un commentaire