Kaolack, la mairesse s’attache des services d’un mercenaire pour attaquer Serigne Mboup

De quoi la mairesse de Kaolack a  t-elle peur pour s’agiter et envoyer des mercenaires politiques s’attaquer à Serigne Mboup ?
En effet, la visite du candidat à la mairie de la ville de Mbossé auprès des populations victimes des inondations a fait sortir les griots  de Mariama Sarr. En effet,  Cheikh Ibrahima Diallo président du parti télé centre Justice et Développement, ce vieux politique se permet de ruer sur les brancards pour attaquer le digne fils de Kaolack et candidat de l’espoir. Seulement, ce mercenaire politique qui s’érige en avocat du diable est entrain de défendre celle qui à la face du monde a montré son incompétence et son incapacité à gérer la commune de Kaolack. Depuis que Mariama  Sarr est à la tête de la mairie, les souffrances des populations se conjuguent au présent. Donc les attaques de Cheikh Ibrahima Diallo, ce mercenaire politique venu de la Guinée Conakry et son mentor ignorent littéralement les réalités du Saloum et leur manque d’ambition pour développer Kaolack.
Pour preuve, le président de la République avait confié le stratégique département ministériel en charge de la Femme et de la Famille à Mariama Sarr qui encore une fois avait montré ses limites causant son éviction. Par conséquent si cet énergumène de Cheikh Ibrahima Diallo veut jouer au griot et laudateur de la mairesse de Kaolack, il n’a qu’à se rendre  dans le Djolof pour faire des recherches sur ses origines. Ses agissements font pour lui l’objet de survie politique car s’il pense pouvoir se cacher derrière la coalition présidentielle dont il se réclame et où il ne jouit d’aucune légitimité, il se trompe car Kaolack ne veut pas de lui et de son mentor. Celui qui peut sortir cette ville stratégique et carrefour, ne peut être qu’un de ses dignes fils. Et Serigne Mboup en est un .

Abdou Marie Dia pour xibaaru. sn