Kinshasa accuse les rebelles Huttus rwandais du meurtre de l’ambassadeur italien

Le ministère congolais de l’Intérieur a accusé, ce lundi 22 février, les rebelles hutus rwandais du FDLR d’être à l’origine de l’attaque qui a coûté la vie à l’ambassadeur d’Italie à Kinshasa, Luca Attanasio, et à deux autres personnes dans l’est de la République démocratique du Congo. « Un convoi du Programme alimentaire mondiale (PAM) a été victime (lundi) d’une attaque armée des éléments des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) », peut-on lire dans un communiqué.

Source : RFI

laissez un commentaire